Baba Akhib Haïdara, Médiateur de la République : « Si l’administration fonctionne normalement, il y aura beaucoup moins de réclamation »

16

« Si l’administration fonctionne normalement, il y aura beaucoup moins de réclamation ». C’est ce qu’a affirmé le Médiateur de la République, Baba Akhib Haïdara, à la faveur de la présentation du rapport annuel 2016 de sa structure.
Pour respecter la tradition, le médiateur de la République, Baba Akhib Haïdara, accompagné de ses collaborateurs, a fait la présentation du Rapport annuel 2016 de sa structure. Au cours de cette séance, le doyen n’a pas manqué de rappeler le mauvais fonctionnement de l’administration de notre pays. A l’en croire, si cette dernière fonctionne comme il se doit, il y aura beaucoup moins de réclamation.

Courant 2016 les services du Médiateur de la République ont reçu et orienté 2 975 personnes. Il a enregistré et traité 171 dossiers de réclamation dont 106 entièrement traités et clôturé soit 61,99% et le reste 38,01% en cours de traitement.

Comme on pouvait s’y attendre, c’est les affaires domaniales et foncières qui dominent en chiffre avec 32,75% de l’ensemble des réclamations. Elles sont suivies des décisions de justice 18,71%, de la gestion des carrières 15,20%, de la protection sociale 14,62%, les contrats et marchés publics 3,51%, éducation 2,92%, litige privé 0,58% et les autres 11,7.

Constatant l’augmentation des réclamations dans les affaires domaniales et foncières, le Médiateur de la République a formulé des recommandations pour mieux organiser le secteur. Il s’agit entre autres de la mise en place du cadastre afin de réduire significativement le nombre des litiges fonciers ; la mise en œuvre du projet relatif à la réforme du système foncier ; l’indemnisation juste et préalable avant toute expropriation pour cause d’utilité publique ; la mise en œuvre de la procédure de sanction des fautes administratives et professionnelles des agents de l’Etat conformément aux textes en vigueur et l’application effective du code domanial et foncier et la loi n°2012-007 du 7 février 2012, portant code des collectivités territoriales.

Dans son rapport 2016, le Médiateur de la République suggère au Premier ministre de rappeler à l’administration, le caractère impératif de l’exécution dans des délais raisonnables des décisions de justice ayant acquis l’autorité de la chose jugée. Quant à la protection sociale, le rapport invite le gouvernement à prendre des mesures idoines pour vulgariser les textes relatifs aux pupilles de la nation et prendre les dispositions pour leur mise en application.

Baba Akhib Haïdara a mentionné la bonne organisation de la 21e session de l’Espace d’interpellation démocratique (EID). Pour cet exercice de 2016, 234 dossiers ont été enregistrés dont 22 ont été retenus pour lecture à l’EID, 121 classés pour suite à donner et 91 rejetés pour non-conformité aux critères de recevabilité par l’EID.
Youssouf Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here