Promotion de l’entrepreneuriat jeune : L’ONG ENGIM Internationale appuie 35 jeunes des régions de Mopti et Kayes

21

L’ONG ENGIM Internationale, très active dans les régions de Kayes, Mopti et à Bamako dans les domaines de la formation professionnelle, l’entrepreneuriat, la sécurité alimentaire et dans les interventions d’urgence, soutient 35 jeunes à Mopti et à Kita pour la promotion de l’entrepreneuriat jeune dans ces localités. C’est dans le cadre d’un projet dénommé PROJETA (Projet pour le Travail et l’Emploi des Jeunes Africains). L’exécution duditprojet est assurée par CREATEAM.

Dans le but de faire la restitution du processus de sélection des dossiers de candidatures, les responsables du projet ont rencontré les hommes de medias le vendredi 23 juin dernier dans la salle de conférences de CREATEAM à Badalabougou. Il s’agit d’Erica Minetti, chef du projet « PROTEJA » et Souleymane Dravé, Directeur de CREATEAM.

D’entrée de jeu, Souleymane Dravé a donné des explications sur le cadre de collaboration qui existe entre CREATEAM et l’ONG ENGIM Internationale. Selon lui, CREATEAM a pour vocation de donner un coup de main aux jeunes entreprises maliennes, de les accompagner et de favoriser la création et le développement d’entreprises innovantes au Mali dans les domaines des TICs, des énergies renouvelables, de l’environnement et de l’agrobusiness. Et ENGIM Internationale est une ONG de renommée internationale évoluant au Mali par le canal du Ministère de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales dans trois zones dont la région de Kayes, Bamako et la région de Mopti avec comme domaines d’intervention, la formation professionnelle, le soutien aux entreprises, la sécurité alimentaire et les interventions d’urgence.

A sa suite, Erica Minetti a présenté le projet ‘’PROTEJA’’ avant d’expliquer le rôle des tuteurs de Kita et Mopti.

Sa présentation a été suivie par celle des projets des bénéficiaires. Il s’agit d’abord de ceux de Kita notamment Moussa Sanogosur son projet d’aviculture et Fatoumata Yattabarypour la transformation de la pâte d’arachide. Ensuite ceux de Mopti ont présenté leurs projets. Il s’agit d’AyoubaCissésur son projet sur le dispositif d’irrigation intelligente et Ibrahim Litini Traoré sur le recyclage des ordures.

Ces bénéficiaires ont, à l’unanimité exprimé leur reconnaissance aux responsables du projet PAJETA pour leur soutien matériel et financier qui a beaucoup amélioré leurs rendements.

D’environ 40.000 FCFA de bénéfice, Fatoumata Yattabaryde Kita gagne désormais plus de 150.000 FCFA par mois. Elle a bénéficié d’une moto tricycle, 1 moulin électronique, 30 seaux, 4 tamis, 8 baignoires, 20 vannes, 1 aménagement hangar. Moussa Sanogo, un sortant de l’IPR-IFRA de Katibougou a aussi bénéficié de la même chose.

Quant au bénéficiaires de Mopti, ils ont eux reçu des kits ayant beaucoup amélioré leurs cadres de travail. AyoubaCissé a bénéficié d’un kit arduino, 1 proto shield, 1 Shield Gsm officiel, 1 Shield relais,1 régulateur de 10 ampères, unebatterie 12 volts, 1 panneau solaire 50w et 1 boitier.

Quant à Ibrahim Litini Traoré, il a bénéficié d’une moto tricycle,1 tamis, une marmite N°10, une marmite N°20, 1 table (150/150), 1 table (240/200cm), 1 ordinateur de bureau HP 500GB disque/4GB/intel M19 et un appareil numérique.

Selon Erica Minetti, le 3 février 2017 marquait la date de clôture des dépôts dedossiers de candidatures. Des appels à candidatures initiés par ENGIM en collaboration avec CREATEAM. « Ces appels à candidatures marquaient le début des activités de PROJETA. C’est grâce au financement de la coopération italienne que l’ONG ENGIM INTERNAZIONALE œuvre dans la réduction de l’exclusion sociale et économique des jeunes femmes et hommes à travers la promotion de l’emploi et de l’entreprenariat », précise Erica Minetti. Avant d’ajouter que ces appels à candidatures visaient d’un côté, des jeunes de 18 à 35 ans résidant dans le cercle de Kita ayant déjà une entreprise en activité et d’un autre côté, des jeunes du cercle de Mopti de la même tranche d’âge ayant un projet d’entreprise.

Sur 589 dossiers reçus explique-t-elle, 35 lauréats ont été retenus, soit 15 lauréats pour la région de Kayes et les 20 autres pour la région de Mopti. D’après elle, tous ces lauréats ont bénéficié d’un mois de formation du 15 février au 7 mars dernier sur les notions de l’entreprenariat, la communication digitale, la création d’un business plan, la gestion de la fiscalité d’entreprise.

« Cette formation a été marquée par une deuxième sélection ayant permis le financement de 19 entreprises dont 9 entreprises dans le cercle de Kita et 10 dans la région de Mopti avec des financements variant de 2 000 000 à 4 000 000 FCFA », a-t-elle expliqué. Avant de préciser que ces sept derniers mois ont donc été marqués par le déroulement et le suivi de PROTEJA dont la formation des tuteurs et l’accompagnement des porteurs de projets sélectionnés. Mais aussi, le suivi en termes d’application des connaissances acquises par CREATEAM et l’ONG ENGIM. Le coût d’investissement est de 29.354.000 FCFA pour le cercle de Kita et 29.354.000 FCFA pour la région de Mopti.La durée du projet est de 9 mois a précisé Erica Minetti.

M.D

Source : aBamako

aBamako