Section RPM du cercle de Yorosso : Les membres de l’ancien bureau mis à l’écart à cause de leur bilan jugé catastrophique

42

Quelques mois après le remembrement de la section du Rassemblement Pour le Mali (RPM) du cercle de Yorosso, une enquête nous a permis de nous rendre compte des raisons de la mise à l’écart des membres de l’ancien bureau dirigé par Emmanuel Sangaré, secrétaire général sortant de ladite section. Selon des témoignages,c’est à cause du bilan peu reluisant de son bureau qu’ils ont été écartés.
Assurance LAFIA bon ramadan 2017
En effet, il y a quelques mois, la section RPM du cercle de Yorossoaprocédé au remembrement de son bureau sur ordre du Bureau Politique National du parti après plusieurs constats sur le manque d’efficacité de l’ancien bureau dirigé par Emmanuel Sangaré.
A l’issue d’intenses travaux de deux jours, les tisserands de la localité ont ‘’détrôné’’ Emmanuel Sangaré et les membres de son bureau pour incompétence et manque de résultats. Avant de mettre en place un nouveau bureau provisoire mais consensuel avec comme secrétaire général, Dr Nango Dembélé, actuel ministre de l’Agriculture. Son adjoint est Amadou Yaya Goita, un journaliste de l’AMAP basé à Yorosso.
Selon nos sources, les travaux se sont déroulés sous la supervision d’une forte délégation venue de Bamako avec à sa tête, N’gouGoita et Mamadou Traoré. Ils ont tenu à tracer les grandes lignes de la section dans la perspective del’élection présidentiellede 2018.
« Le bilan du bureau sortant est catastrophique après plusieurs années d’exercice », a déclaré d’entrée de jeu, le chef de la délégation. Pour lui, le bureau sortant n’a pas rempli sa mission à partir du moment où, il n’a pas pu faire élire des maires issus du RPM. « Donc, il faut les écarter. », a-t-il ajouté.
A en croire nos sources, au cours de son mandat, l’ex secrétaire général de la section RPM de Yorosso, Emmanuel Sangaré et son équipe n’étaient pas ardus au travail, mais aussi n’écoutaient personne et ne rendaient compte à qui que ce soit.
« Les objectifs assignés au bureau sortant n’ont pas été atteints. Car, sur les 09 communes qui composent le cercle de Yorosso, le RPM n’a eu qu’un seul maire à l’issue des élections communales passées », dénonce un leader politique de la localité.
C’est pourquoi, la mise à l’écart d’Emmanuel Sangaré et sa bande a été un ouf de soulagement pour les tisserands de Yorossoqui ont décidé de faire bloc derrière le nouveau secrétaire général provisoire de la section RPM de Yorosso, Dr Nango Dembélé.
A noter que le renouvellement définitif du bureau de la section RPM de Yorosso est prévu dans les prochains jours. Le nouveau bureau aura la lourde tâche de rassembler les militants du RPM dans le cercle de Yorosso autour du développement du Mali en général et de la localité en particulier.
« Nous demanderons au futur secrétaire général de la section RPM du cercle de Yorosso de ne pas commettre les mêmes erreurs que son prédécesseur. Car, il doit d’abord songer au développement du cercle », a souligné un des militants locaux du RPM.
Adama DAO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here