PRESIDENT PLATEFORME « AN SON NA» « Le projet de révision constitutionnelle ne porte nullement atteinte aux droits fondamentaux de la constitution du 25 février 1992 « , dixit Ismaïla Diallo

55

Après le lancement de la plateforme An Son Na au palais des sports, le président de ladite plateforme a tenu à rencontrer les hommes de média. C'était ce vendredi 30 juin au grand hôtel pour justifier leur position.
Assurance LAFIA bon ramadan 2017
Assurance LAFIA bon ramadan 2017
D'entrée de jeu, il indique que "Ce n'est pas le projet de révision constitutionnelle qui gêne les partisans du ''NON'', mais plutôt la personne d'IBK". Sinon, dit-il, tous les partis politiques qui s'opposent aujourd'hui à ce projet l'avaient voté en 2011. Pour lui donc, ce n'est pas un hasard mais c'est après avoir observé, écouté, lu et compris qu'ils se sont décidés à soutenir le projet de révision constitutionnelle.
En demandant au président de ne pas reculer, il indique : "Ainsi après mure réflexion, nous de la plateforme Oui An Son Na, sommes arrivés à la conclusion que ledit projet de révision constitutionnelle ne porte nullement atteinte aux droits fondamentaux de la constitution du 25 février 1992 durement acquis sur le sang des martyrs".
Ousmane COULIBALY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here