Clôture de la session d’avril de l’Assemblée nationale : 50 sur 90 lois ont été votées

25

Commencée le 3 avril dernier, la session ordinaire d’avril de l’Assemblée nationale a pris fin le 30 juin dernier. Au total, sur près de 90 projets et propositions de loi inscrits dans le tableau des saisines, dont 63 dépôts prioritaires signalés par le Gouvernement, 50 ont été votés. La cérémonie de clôture était présidée par le président de l’Assemblée nationale, l’honorable Issaka Sidibé en présence d’autres personnalités.
Assurance LAFIA bon ramadan 2017

« A l’heure du bilan, sur près de 90 projets et propositions de loi inscrits dans notre tableau des saisines, dont 63 dépôts prioritaires signalés par le Gouvernement, 50 ont été votés. Cette performance est à saluer et à encourager. Parmi les lois adoptées, figurent entre autres, celles portant règlement des budgets d’Etat 2012 et 2013, la loi portant création du fonds national pour le développement de la statistique ainsi que celle déterminant le cadre général du régime des exonérations fiscales et douanières. Il s’agit là d’instruments qui contribueront dorénavant à la régularité budgétaire, à la transparence dans la gestion des finances publiques et à la réduction des pertes de recettes pour les caisses de l’Etat », c’est par ces mots que le président de l’hémicycle, l’honorable Issaka Sidibé a commencé son allocution. Avant d’ajouter que les députés ont contribué au renforcement de la lutte contre l’insécurité et les menaces terroristes à travers l’adoption de la loi prorogeant l’état d’urgence. En outre, il s’est réjoui de l’adoption de la loi n°2017-031 du 2 juin 2017 portant révision de la Constitution du 25 février 1992. A l’en croire, cette loi n’aurait jamais reçu le quitus de l’Assemblée Nationale si elle contenait d’ambigüité ou de malice. «Au cours de nos assises, nous avons voté la Déclaration de Politique Générale du Premier Ministre Abdoulaye Idrissa MAIGA. Ce fut un des moments phares de cette session d’avril au cours duquel le Premier Ministre nous a largement édifiés sur son schéma de mise en œuvre des axes prioritaires dégagés par le Chef de l’Etat pour répondre aux préoccupations actuelles de notre pays et de nos compatriotes », a-t-il dit. Enfin, il a décrié l’absentéisme de certains députés et de certains ministres aux travaux des commissions et des plénières.
Aguibou Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here