Championnat national, Djoliba-LC. BA 2-1 : Les rouges respirent

14

Après deux sorties infructueuses, l’équipe de Hérémakono a renoué avec la victoire, en battant les Tigres de Lafiabougou 2-1, dimanche pour le compte de la 15è journée. Auteur d’un doublé, Mohamed B. Traoré a été le bourreau de ses anciens coéquipiers

Djoliba-LC. BA, c’était l’affiche de la 15è journée du championnat national. L’enjeu principal de la rencontre était la troisième place du classement. Avant leur confrontation, les deux équipes avaient le même nombre de points (26) mais les Tigres de LC. BA disposaient d’une différence de buts (+14 contre, +12).

Un nul pouvait donc suffire à l’équipe du président Sékou Diogo Keïta pour préserver sa place de troisième du championnat, derrière le Stade malien et l’USC Kita. A priori, la mission était à la portée des Tigres face à un Djoliba qui restait sur deux défaites et qui était en plein doute. Mais contre toute attente, LC. BA s’est fait piéger par les Rouges qui ont été menés au tableau d’affichage, mais qui ont réussi à renverser la vapeur dans les arrêts de jeu. Le héros du match n’est autre que l’ex-sociétaire de LC. BA, Mohamed B. Traoré transféré à l’inter saison à Hérémakono et qui a poignardé ses anciens partenaires, en réalisant le doublé (76è et 90è min +2). Auparavant, Mahamadou M. Fofana avait débloqué le tableau d’affichage pour les siens peu avant l’heure de jeu (58è min).

«Je suis satisfait de ce succès qui intervient après deux sorties infructueuses. Aujourd’hui (dimanche, ndlr) l’équipe a eu une réaction positive, même si, en première mi-temps, nous avons manqué de spontanéité. Ce qui était difficile aujourd’hui, c’était de gagner parce que, ceux qui sont devant nous ont également gagné. On avait impérativement besoin de la victoire pour monter sur le podium.

Je félicite mes joueurs», commentera l’entraîneur djolibiste, Fanyeri Diarra. Il n y a pas eu de round d’observation dans cette rencontre entre les Tigres de Lafiabougou et les Rouges de Hérémakono. Dès le coup d’envoi de l’arbitre Aly Sangho, les deux équipes se sont lancées dans la bataille à corps perdu. Cependant, le public du stade Modibo Keïta va attendre une vingtaine de minutes, avant de voir la première alerte. A la réception d’une passe en retrait de Soumaïla Sidibé, le briscard du Djoliba, Oumar Kida, libre de tout marquage, rate le cadre (23è min). Deux minutes après, Oumar Kida (encore lui) revient à la charge. Suite à une très belle action collective, l’avant centre des Rouges envoie un lob qui s’écrase sur la barre transversale du keeper de LC. BA, Moussa Sangaré (25è min).

Les Tigres répliqueront sur Zoumana Soumaoro qui voit également sa tentative (une reprise de la tête) repoussée par la transversale (27è min). On en restera là jusqu’à la mi-temps. Au retour des vestiaires, on assiste à une partie équilibrée pour ne pas dire timide pendant une bonne dizaine de minutes. Mais avant l’entame de l’heure de jeu, le public sera réveillé par ce coup franc de Mahamadou M. Fofana qui trompe le gardien du Djoliba, Adama Keïta (58è min, 0-1).

Source : aBamako

aBamako