Mali : Retour de l’Etat à Kidal, la CMA et le Gatia, les véritables obstacles

36

Les véritables obstacles pour le retour éminent de l’Etat malien à Kidal sont la CMA et Gatia. C’est du moins ce que pensent nos confrères de « l’Indicateur Renouveau » qui estiment que les affrontements de ces derniers jours sont illustratifs du manque de collaboration de ces deux groupes signataires à la volonté nationale.

A les en croire, le retour annoncé de l’administration dans la ville de Kidal est loin de réjouir les groupes signataires : la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et la Plateforme notamment, le Groupe d’autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia).

La thèse du sabotage fait son chemin après les affrontements entre les deux groupes aux environs de Kidal la semaine dernière. Les deux camps de mettre en veilleuse cette initiative est manifeste : la CMA et le Gatia se donnent chaque jour la liberté de cogérer cette partie du pays en écartant l’Etat central. Violant ainsi l’entente scellée à Anefis dont l’objectif est de calmer les ardeurs et faciliter la circulation des personnes et de leurs biens dans les différentes zones sous leurs contrôles.

Ce qui fait dire à certains observateurs que le Gatia et la CMA mènent le même combat, les deux entités travaillent contre la mise en l’œuvre de l’accord.


Source : Afrique360

Afrique360