Présidentielle de 2018: La jeunesse s’organise pour élire un Président jeune

45

C’est dans la salle de conférence du palais de la culture que la coordination nationale des jeunes du Parti a organisé la cérémonie de lancement de leurs activités. Les points saillants de cette rencontre étaient de collaborer ensemble pour bien situer leurs perspectives c’est-à-dire de faire le Président du Parti Yelema le futur locateur de la Mairie du district et autres. La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence du secrétaire général de la coordination national M. Abidine Sangaré qui avait à ses côtés le président des jeunes du parti en commune V, le chef du centre d’état civil Siribougou M. Mody Diawara non moins président du comité d’organisation et beaucoup d’autres personnalités. C’était le samedi 08 Juillet 2017.
Assurance LAFIA bon ramadan 2017

Comme à l’accoutumée, le chef du quartier a donné le ton de démarrage de la cérémonie de lancement des activités. A ce titre, il dira que seule la cohésion sociale permettra de réaliser un objectif commun du parti. A la fin de ses propos, il a invité les jeunes du parti Yelema à travailler comme un seul homme.

Dans son discours, le président des jeunes du parti Yelema de la commune V a lancé un appel à tous les membres et sympathisants du parti afin de se mobiliser pour faire de leur président, Moussa Mara, le maire du district dans les mois à venir. ‘’Nous voulons avoir deux millions de jeunes pour la circonstance. Il faut rappeler qu’il nous reste quatre mois pour l’élection du maire du district dont nous devons nous donner la main afin d’apporter cette victoire’’, a-t-il laissé entendre.
Quant au secrétaire Général de la coordination Nationale du parti ,il a encouragé ses camarades afin d’avoir une seule vision qui sera de soutenir toutes les actions du parti pour faire du président Moussa Mara le futur locateur de Koulouba en 2018. Pour lui, regrouper le maximum de jeunes pour une cause commune va amener le changement dans l’environnement politique malien.’’ La démocratie malienne est une parodie de démocratie et l’état malien perd progressivement sa valeur depuis l’avènement de cette démocratie utopique et notre état est complètement déshabillé ainsi que décrépi jusqu’à présent. Soyons de bons amis pour soutenir les actions du parti Yelema afin de tourner la page du népotisme, l’affairisme, la corruption qui sont d’actualité aujourd’hui’ ’a laissé entendre le secrétaire général.

Pour lui, l’environnement politique malien est caractérisé par l’individualisme.
Le Mali est un pays dont la population est majoritairement jeune et son avenir doit reposer sur une jeunesse responsable. Le secrétaire général, en conclusion, a exhorté d’aller avec le réalisme tout en mesurant leurs ambitions par une jeunesse forte.
Abdramane SAMAK

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here