Promotion du théâtre malien: Le CCGM s’engage

12

Pour donner un coup de pouce au théâtre malien, le Cercle Culturel Germano-Malien (CCGM) a organisé une soirée théâtrale le vendredi 7 juillet dernier à la Bibliothèque nationale. Cette soirée a porté sur la présentation de la pièce de théâtre ‘’Diagoya Dôkôtôrô’’ ou ‘’le médecin malgré lui’’ de l’Association pour la recherche théâtrale ‘’AnwJigi Art. C’était sous la présidence du président du CCGM, Djimé Chérif Cissé, en présence de plusieurs membres de son bureau et de nombreux invités.
Le vendredi 7 juillet dernier, l’amphithéâtre de la Bibliothèque nationale était rempli de monde pour la soirée théâtrale organisée par le Centre Culturel Germano-Malien. La pièce de théâtre présentée était une œuvre de l’Association ‘’Anw Jigi Art’’, dénommée ‘’Diagoya Dôkôtôrô’’ ou le ‘’médecin malgré lui’’. Cette pièce d’une heure a émerveillé le public présent. Elle parlaitdes comportements des hommes ivrognes envers leurs femmes, enfants et familles, des médecinsmalhonnêtes qui ne pensent qu’à l’argent et non la santé de leurs patients, du mariage forcé, des pères de familles qui oublient le bonheur de leurs filles au profit de l’argent. Aussi, l’humour joue un grand rôle de cette pièce de théâtre.
Aux diresdu premier responsable du CCGM, Djimé Chérif Cissé, ils sont des grands amis de la culture et l’Association ‘’AnwJigi Art’’ est une troupe qu’ils connaissent bien. C’est pour cela qu’ils ont décidé de les soutenir. Et de part ce qu’ils ont vu lors de cette soirée, ils peuvent dire sans risque de se tromper que la troupe ‘’AnwJigi Art’’ est en train de faire son bonhomme de chemin.
« Je pense que nous avons une vraie crème de jeunes qui est en train d’émerger. Je pense qu’il faut maintenir cette dynamique, faire en sorte que le rythme ne se casse pas. Nous nous ne pouvons qu’apporter notre pierre. Nous sommes juste un petit groupe, donc nous souhaitons que les manifestations que nous organisons fassent tâche d’huile et que d’autres aussi essayent de nous imiter », a-t-il laissé entendre. Avant de poursuivre que c’est un travail de longue haleine, mais il espère qu’un temps viendra où les gens finiront par comprendre que c’est une initiative qui mérite vraiment d’être soutenue.
A en croire le président du CCGM, le théâtre est un mode d’expression artistique qui permet de faire passer pas mal de choses et surtout pas mal de messages. Et il faudrait que ce soit compris dans ce sens.
Selon lui, le théâtre est un métier à part. Et le travail de comédien n’est pas quelque chose de facile. D’après lui, beaucoup de gens minimisent le travail fait sur scène par les comédiens alors que ce n’est pas du tout facile puisque ce sont des gens qui mouillent le maillot, qui ont fait des études supérieures, qui sont convaincus par leur art et surtout travaillent dur pour arriver à ce stade.
« D’ailleurs, les grands comédiens que vous voyez sur les scènes européennes, ce n’est pas du jour au lendemain qu’ils se sont faits », a expliqué le président du CCGM. Selon qui, c’est un travail extrêmement difficile qui n’est pas fait pour tout le monde.
Il a lancé un appel à la population afin qu’elle comprenne qu’il est possible de faire énormément de choses dans un pays avec le théâtre.
« Nous luttons pour que ce genre d’initiatives ait ses lettres de noblesse. Je souhaite aussi que les autres comprennent à travers cetexemple que le théâtre malien est bien vivant et qu’il mérite d’être soutenu », a-t-il souligné. Avant d’ajouter que c’est un secteur qui peut rapporter de l’argent, mais malheureusement, les gens ne l’ont pas compris jusqu’à présent.
« Nous allons faire un travail de longue haleine pour que les gens finissent de se rendre compte qu’ils peuvent investir dans le théâtre comme dans le bâtiment. Car c’est un secteur qui rapporte de l’argent et transmet non seulement des messages,mais joue la même fonction que la télévisionqui donne des moments de détente », a-t-il expliqué. Et de remercier le public qui a fait le déplacement pour soutenir le théâtre malien.
A noter que l’Association ‘’AnwJigi Art’’ est composée d’étudiants et des diplômés du Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fassaké Kouyaté de Bamako.
Fily Sissoko

Source : aBamako

aBamako