Trois soldats français blessés au Mali, deux rapatriés en France

41

PARIS, 11 juillet (Reuters) - Trois soldats français de la force Barkhane ont été blessés samedi par une explosion au passage de leur véhicule dans la zone de Tessalit, dans le nord-est du Mali, a-t-on appris mardi auprès du porte-parole de
l'état-major des armées.

L'incident est survenu samedi matin lors d'une mission logistique. Leur véhicule blindé léger (VDL) a sauté sur un engin explosif d'origine encore indéterminée, a précisé à
Reuters le colonel Patrick Steiger.

"Leur état n'inspire aucune inquiétude. A aucun moment leur pronostic vital n'a été engagé", a-t-il dit.

Les trois militaires ont été transférés à Gao et deux d'entre eux ont ensuité été rapatriés en France.

Quelque 4.000 soldats français sont déployés dans cinq pays africains (Tchad, Mali, Niger, Mauritanie et Burkina Faso)
depuis trois ans dans le cadre de la force Barkhane.

Leur mission consiste à traquer les djihadistes et les
groupes armés, au premier rang desquels Al Qaïda au Maghreb
islamique (Aqmi).

(Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet)

Source : aBamako

aBamako