Accusé par Ras Bath de l’avoir empêché de se rendre à Dioila : Honorable Diarassouba dément formellement

12

L’élu de Dioila dit n’avoir entrepris aucune action contre Ras Bath mais lui demande tout simplement de retirer ces propos injurieux et présenter ses excuses

En marge de la journée de restitution organisée hier au palais de la culture sur invitation de l’Association nationale des chasseurs du Mali (ANACMA, l’honorable Mamadou Diarassouba apporte un démenti formel sur le prétendu empêchement, par ses soins, au chroniqueur Ras Bath de se rendre à Dioila. Le député de Dioila dit ne rien à avoir avec une décision administrative des autorités compétentes et défie quiconque à Dioila comme à Fana.

L’élu de Dioila qui ne voudrait pas réagir sur le sujet, depuis la déclaration de Ras Bath l’accusant à tort, a finalement parlé en évoquant plutôt un sentiment de satisfaction. Pour l’honorable Diarrassouba, il s’agit d’une satisfaction majeure pour lui d’être accusé à tort de bloquer quelqu’un de se rendre à Dioila, sa circonscription électorale qui compte aujourd’hui 5 députés et un ministre. C’est la preuve, selon lui, qu’il est important et avoir le contrôle de Dioila d’être nommément accusé seul et ce, à tort. « Si je faisais, c’est pour montrer qu’il est plus puissant et populaire que moi, je ne le ferais jamais », a-t-il martelé.

L’élu de Dioila dit n’avoir entrepris aucune action contre Ras Bath. Il lui demande tout simplement de retirer ces propos injurieux et de présenter ses excuses. « Il m’a accusé d’avoir acheté de la drogue pour les jeunes de Dioila et qualifie ceux-ci des drogués, là je n’ai pas aimé. C’est une insulte à l’endroit des populations de Baniko qui n’ont pas tardé à manifester leur mécontentement. Il a aussi dit que je ne suis qu’un enseignant de premier cycle qui n’a même pas 90 000F de salaire et que je me suis taillé un étage. J’ai déménagé dans ma villa à Yirimadio en 2008. Je pense que c’est une insulte à l’égard de toute une corporation à travers ma modeste personne. Le corps enseignant n’est pas à frustrer. Hier j’ai été maitre de premier cycle et fier, ce qu’il ignore c’est que je ne suis plus à ce statut », a précisé honorable Diarassouba qui invite le chroniqueur à se renseigner à l’Université Mandé Bukari où il a fait une thèse en « gouvernance à l’Assemblée nationale » en filière sociologie. Il a conclu ses propos en disant que le jour viendra où Ras Bath se rendra compte. Il méconnait ses prises de position aujourd’hui et saura qu’on ne s’attaque pas à tout le monde impunément.

Daniel KOURIBA

Source : aBamako

aBamako