Bataille pour le Oui au referendum : Le RPM esseulé ?

5

Le parti au pouvoir va-t-il au charbon sans ses alliés de la majorité présidentielle ? C’est la principale interrogation qu’on était en droit de se poser lors de la conférence de presse organisée par le parti du président IBK pour annoncer les couleurs de l’entrée en danse de la majorité dans la bataille pour le Oui au referendum constitutionnel.
Les responsables des partis alliés pour la plupart, ont brillé par leur absence. Même si la rencontre avec la presse a été organisée par le RPM, il était séant, qu’il soit épaulé par ses amis de la Convention pour la Majorité Présidentielle (CMP). Le constat est apparu lorsque Sambi Touré, en charge de la communication du parti, a égrené les noms des personnalités présentes à la rencontre. Seuls le ministre Amadou Koïta, chef du parti Yélékoura et Soumeylou Boubèye Maïga de l’ASMA étaient présents. Les points de vue divergents et les prises de position contraires à la ligne du RPM au sein de ce regroupement ont-ils eu raison de la solidarité qui devrait prévaloir autour du Président IBK ?
En tout cas, les responsables du RPM, héritiers politiques du Président Kéïta, ont donné le ton pour une mobilisation afin d’assurer la victoire du Oui au scrutin référendaire qu’ils défendent avec bec et ongle.
DTK

Source : aBamako

aBamako