Toujours à propos du référendum

6

La pluie a emporté une vingtaine de maisons à Sountiana dans la commune rurale de Falou, cercle de Nara, dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 juillet 2017. Le maire de la commune Falou, Mahamadou Diarisso, a lancé un appel au soutien au gouvernement pour venir en aide aux centaines de personnes éprouvées.
Dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 juillet 2017, une forte pluie s’est abattue sur la commune rurale Falou plus précisément sur le village de Sountiana, faisant d’énormes dégâts matériels. D’après le maire Mahamadou Diarisso, cela fait des années que son village Sountiana n’avait pas enregistré autant de millimètres de pluie en si peu de temps en début d’hivernage. Ce sont plus de 25 domiciles que les eaux ont emportés sur leur passage mettant ainsi des centaines personnes dans des conditions dramatiques. Plus de 20 champs ont été détruits par la même pluie.
Le sous-préfet de Falou, Boucary Diallo, s’est rendu à Sountiana le même jour pour faire le constat du drame et remonté l’information au préfet afin que des mesures d’aide puissent être entreprises. En attendant, les familles éprouvées sont accueillies par le village tout entier. Déjà, les ressortissants de la commune rurale de Falou se mobilisent pour apporter de l’aide aux familles sinistrées.
Selon le conseiller de cercle, Daouda Magassa de Falou, cette inondation fait suite à une autre survenue à Falou, chef-lieu de la commune, qui avait emporté plus de 150 têtes de caprins. «La situation est aujourd’hui critique dans la commune rurale de Falou. La plupart des familles détruites était dans une situation alimentaire précaire, alors imaginez un peu que tout soit emporté par la pluie. Il urge aujourd’hui et je lance un appel au ministre de la solidarité et du développement social de venir en aide aux populations de Falou et particulièrement celles de Sountiana», a déclaré M. Magassa.
Gabriel TIENOU
Copyright Malijet © 2008 - 2017. Tous droits réservés

Source : aBamako

aBamako