Démenti de Diarrassouba suite aux allégations de Ras Bath : « Je ne suis pour rien dans l’interdiction de Dioïla à Ras Bath»

10

Le dimanche 9 juillet, Youssouf Mohamed Bathily, connu sous le sobriquet «Ras Bah», aurait été empêché par la population de Dioïla de fouler son sol. Ne pouvant pas justifier les sous qui lui ont été donnés par un responsable politique, il s’est déchargé sur le député Mamadou Diarrassouba.

Ras Bath est de plus en plus décrié dans plusieurs localités du pays, dont celle de Dioïla. Sachant qu’il ne pouvait pas mobiliser la population de Dioïla acquise à la cause de leur enfant chouchou, Mamadou Diarrassouba, le chroniqueur Ras Bath n’a trouvé autre moyen que de diffamer le député. En l’accusant d’avoir poussé les jeunes à lui interdire l’accès à la capitale du Banico, le député Diarrassouba a apporté un démenti formel à ses propos. «Personne ne peut dire à Dioïla que l’ai appelé pour faire quoi que ce soit contre qui ce soit. Si je le fais, cela prouverait que Ras Bath est plus écouté chez moi que moi-même», a-t-il déclaré. Partant, il se dit indifférent aux contrevérités de Ras Bath. Toutefois, ce qu’il ne tolère pas, c’est le fait qu’il traite les jeunes de Dioïla de drogués et d’ivrognes. J’ai quitté Dioïla le mardi dernier. La jeunesse est très remontée contre lui. Il faut qu’il présente ses excuses à cette jeunesse digne, souligne-t-il. La chefferie de Dioïla est aussi choquée. «L’autre fait qui me gène aussi dans les déclarations du jeune homme, c’est le fait qu’il insulte les enseignants à travers ma modeste personne. Il doit respecter ce corps et demander ses excuses aux enseignants», demandera-t-il.

En ce qui le concerne, Diarrassouba se satisfait des propos de Ras Bath qui confirme sa suprématie à Dioïla. Si je suis le seul responsable parmi 4 députés, des ministres et autres cadres du cercle à pouvoir l’empêcher d’aller à Dioïla, cela prouve que je maîtrise ma localité, que les gens me font confiance, a-t-il ajouté. L’autre aspect de satisfaction de Mamadou Diarrassouba est le fait que son diffamateur l’attribue 70 ans. Je serai content d’avoir 70 ans, car cela me permettra de réaliser beaucoup de choses.

Au sujet de l’étage auquel il fait allusion, le député RPM élu à Dioïla a fait de mise au point. «J’ai démangé dans mon étage à Yirimadji en 2008. Soit 5 ans avant que le RPM ne vienne au pouvoir. Je suis à mon 3ème mandat à l’Assemblée nationale. J’étais au Parlement de la Cedeao avec les Aly Nouhou Diallo. Je sais ce je gagnais à ce niveau. En clair, mon étage n’a rien à avoir avec mon poste de questeur», précisera-t-il.

En conclusion, il dira qu’il n’en veut pas à Ras Bath qui, dit-il, commet des erreurs de jeunesse. Le jour où il sera grand, il comprendra.

Oumar KONATE

Source : aBamako

aBamako