Formation des jeunes leaders maliens : Le Président de CSDM Belgique apporte son expertise

9

Parti pour des études post universitaires en Belgique, le jeune Drissa Kanambaye et non moins Président de CSDM Belgique fait œuvre utile. Il a formé des jeunes leaders en communication efficace dont la remise des attestations de formation a eu lieu le dimanche 9 juillet dernier, à l’Assemblée Permanente de Chambre de Métiers du Mali (APCMM), sise à N’Golonina, en Commune II du District de Bamako.

Le Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM) est en train de réussir son combat de la formation de l’Homme malien. L’exemple vient d’être donné par le jeune chercheur Drissa Kanambaye pour avoir formé des jeunes leaders maliens en communication efficace.

Avant d’aller à l’Extérieur, le jeune formateur était très actif dans les mouvements associatifs et syndicaux. Aujourd’hui, vivant loin des siens, la distance n’est pas un handicap pour ce jeune chercheur. Tout au long de la crise qu’a connue notre pays, en 2012, il n’a pas manqué d’occasions pour défendre son pays, soit par des manifestations, ou des contributions intellectuelles qui ont servi à nettoyer certains clichés sombres sur sa patrie. Idem lorsque des décisions politiques qu’elles viennent de l’Intérieur comme de l’Extérieur du pays affectent la diaspora.

Le porte-flambeau du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM) en Belgique a réussi à faire bouger les lignes sur les questions liées à la gestion des Maliens établis à l’étranger et, cela, depuis l’entrée sur la scène de cette association de défense des intérêts des Maliens de l’Extérieur.

Drissa Kanambaye est aujourd’hui l’exemple d’une jeunesse tranchante, mais aussi du Malien ayant un sens élevé d’une citoyenneté active. A chacune de ses venues au bercail, il offre gratuitement des formations aux jeunes maliens.

La remise des attestations de la formation qu’il a organisée à l’intention des jeunes leaders et qui a porté sur la communication efficace s’inscrit dans le souci d’aider ses camarades.

Interrogé sur le sujet, l’intéressé dira qu’il pense tout simplement qu’au lieu de maudire l’obscurité il faut allumer une bougie. Et d’ajouter qu’il doit donner le meilleur de lui-même ; car, il reste convaincu que ce sont les actions individuelles qui feront que «nous nous retrouverons dans le collectif».

Le CSDM a un bon interlocuteur en Europe avec la présence de ce jeune. Son Président Mohamed Chérif Haïdara peut se frotter les mains d’avoir ce jeune à ses côtés.

Notons que Drissa Kanambaye est aujourd’hui Chercheur et Consultant en InfoCom à l’Université catholique de Louvain, en Belgique.

Ambaba De DIssongo

Source : aBamako

aBamako