Pour la réussite de la campagne agricole 2017-2018 : Le ministre Nango Dembélé s’assure des conditions sur le terrain

10

Pour comprendre les difficultés liées au démarrage de la campagne agricole 2017-2018 et s’assurer du bon approvisionnement des producteurs en intrants agricoles de qualité, le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé, accompagné d’une forte délégation, a effectué une visite de terrain à Sikasso, Kadiolo (Pourou et Lofigué), Koutiala et Dioïla les 9 et 10 juillet derniers.

En effet, c’est pour constater de visu l’état d’avancement de l’hivernage, s’assurer du bon approvisionnement des producteurs en intrants agricoles et prendre contact avec eux que le ministre de l’Agriculture Dr NangoDembelé a initié cette visite de terrain.

Au cours de la visite, les paysans ont exprimé leur joie pour la mise en place des intrants essentiels dans la zone de production de coton de la CMDT et même au niveau de la Direction Régionale de l’Agriculture.

« La mise en place des intrants essentiels est complète dans cette zone. Et, c’est un constat de satisfaction. En ce qui concerne le contrôle de la qualité, la CMDT a pris des mesures idoines pour s’assurer que les intrants qui sont mis à la disposition des paysans sont des intrants de qualité », a déclaré le ministre de l’Agriculture.

D’ailleurs, à Kadiolo, ajoute-t-il, un paysan a affirmé que la qualité des intrants est telle que cette année, même si on sème sur du roc, ça va germer. « Ils disent que vraiment, les intrants et les semences sont de bonne qualité », s’est réjoui le ministre. Qui a tenu à préciser qu’il y a deux filières de distribution des intrants. Il s’agit de l’approvisionnement à travers le système CMDT qui est pratiquement à 100% et celui de la Direction Nationale de l’Agriculture pour ceux qui ne sont pas dans ce système.

« Dans le passé, si tu ne cultivais pas de coton, tu n’avais pas accès à l’engrais. Mais, ces trois dernières années, on a innové. Ils sont pris en compte par la DNA. Il y aura des ajustements qui vont être faits pour permettre à tous les producteurs qui le désirent d’avoir accès à l’engrais et à temps », a souligné le ministre Nango Dembélé.

« On a reçu les intrants à temps et c’est de bonne qualité. Mais, nous attendons de pied ferme, les équipements notamment les 300 tracteurs et motoculteurs….», a affirmé un producteur de Sikasso qui a intervenu au nom des agriculteurs.

Partout où la délégation ministérielle s’est rendue à savoir Sikasso, Kadiolo (Pourou, Lofigué), Koutiala et Dioïla, les producteurs ont chaleureusement remercié le président de la République pour le maintien de la subvention des intrants, le prix de 250FCFA le kilogramme de coton graine, la mise en place à temps, des intrants et la poursuite de l’équipement des producteurs.

Sur le terrain, le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé, a découvert l’engouement et l’engagement des producteurs pour la réussite de la campagne agricole 2017-2018.

« Le champ est une mine d’or. Cet engagement des agriculteurs donne de l’espoir que la saison a bien démarré dans cette partie du pays..», a constaté Dr Nango Dembélé.

S’agissant de la question relative à l’exclusion des membres du Groupement des Importateurs Agrées des Intrants Agricoles de la chaine de distribution de proximité, le ministre a été on ne peut plus clair. « Ils ne sont pas exclus. Ce sont les modalités d’intervention qui ont changé. Et ils peuvent travailler avec les 12 grossistes ».

Adama DAO

Source : aBamako

aBamako