Au rebond : Les dérives dans le camp présidentiel !

10

Au moment où la presse dans son ensemble, la société civile dans ses démembrements appellent les acteurs au dialogue républicain, certains leaders du Rpm font des invectives, des menaces. Oubliant du coup qu’ils font face à de nombreux vrais acteurs de la lutte démocratique dans le camp du NON. Alors, il serait mieux pour eux de chercher à convaincre que de se donner à cœur joie à un spectacle dérisoire, désolant.

Personne au Mali n’a dit que la révision ne doit pas se faire. Ou encore que le référendum n’est pas un droit. Mais, ce qui est clair et soutenu comme obstacle majeur se trouve dans le contexte, la période et le moment.

A cet effet, il faut saluer l’honorable Zoumana TJi Doumbia pour son sens de responsabilité, son engagement patriotique à fournir des explications. Le Mali d’aujourd’hui a besoin de ces valeureux cadres et non à ceux qui se croient sortis des cuisses de Jupiter. Pour lesquels, être au pouvoir est synonyme d’être hautain, de tout se permettre. Non, cette dictature en miniature ne passe plus au Mali. Alors qu’ils cessent les invectives car ces dérives n’apportent que désolation et déshonneur. Puisqu’un bon responsable est celui qui conçoit, encaisse pour servir.

 B. DABO


Source : Maliweb

Maliweb