Développement de santé communautaire : La CNSEC lancé

7

A l’initiative de la Fénascom et l’Association des municipalités du Mali (AMM), la Coalition nationale pour le renforcement des soins essentiels dans la communauté (CNSEC) a été officiellement lancée hier à Bamako. La cérémonie d’ouverture était présidée par Dr. Salif Samaké, représentant le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, en présence du président de CNSEC, Yaya Zan Konaré, et des partenaires techniques.

Afin d’appuyer l’Etat dans le renforcement des soins essentiels dans la communauté (Sec), la Fédération nationale des associations de santé communautaire (Fénascom) et l’Association des municipalités de Mali (AMM) ont créé la CNSEC. Elle a pour but de contribuer au renforcement de la mise en œuvre effective du plan stratégique nationale des soins essentiels dans la communauté (Sec).

La création de cette coalition doit permettre de renforcer l’échange, l’apprentissage et la coordination entre les membres et partenaires par rapport aux soins essentiels dans la communauté ; œuvrer pour la fonctionnalité des cadres de coordination et les structures de mise en œuvre des Sec ; faire le plaidoyer pour une augmentation des budgets alloués par l’Etat aux Sec ; œuvrer au renforcement des formations sur les Sec dans les écoles de santé et des agences de santé communautaire et mobiliser les membres et partenaires de CNSEC pour le plaidoyer en vue de l’intégration de Sec dans la fonction des collectivités.

En mettant en place la CNSEC, ses initiateurs comptent apporter leur soutien aux autorités pour l’atteinte de leurs objectifs en matière de santé communautaire. “Notre ambition est de faire de cette coalition un instrument efficace pour appuyer le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique dans ses efforts de rendre accessibles les soins et services de qualité aux populations des zones rurales éloignées ou difficiles d’accès qui en ont le plus besoin”, a précisé le président de la CNSEC.

La mise en œuvre du plan stratégique 2016-202 de cette coalition doit coûter environ 16 milliards de F CFA. La représentante du chef de file des partenaires techniques et financiers, Mariama Ciré Bah, a salué les avancées notables dans le domaine des Sec.

Le représentant du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr. Salif Samaké, s’est félicité de la création de cette coalition, “qui vient renforcer les autorités en charge de la santé dans leur politique de santé”. Et d’assurer les membres de la CNSEC de l’accompagnement de l’Etat.

Youssouf Coulibaly


Source : Maliweb

Maliweb