Santé de la reproduction : ‘’Keneya Jemu kan’’ pour éclairer les couples et distancer les naissances

7

Contribuer à des améliorations durables en matière de santé grâce à l’utilisation accrue de services à fort impact et à l’adoption des comportements sains ; éclairer les couples surtout les jeunes sur les multiples avantages des nouveaux méthodes de protection et les dangers qu’ils encourent sont entre autres les objectifs de ce projet de cinq ans dénommé ‘’Keneya Jemu kan’’ financé par l’USAID. Le projet a été porté sur les fonds baptismaux le Jeudi 06 Juillet 2017 devant les portes de la mairie de la commune III devant un parterre de jeunes et de responsables du projet ainsi que des partenaires techniques et financiers.

Selon le représentant du maire de la commune III Mahamadou Kouyaté, ce projet de l’USAID édifiant les jeunes et même les anciens sur les méthodes de prévention des maladies vénériennes est salutaire car il les permettra de mieux s’armer contre les maladies cibles. Il s’est réjoui du choix porté sur sa commune pour abriter le lancement de ce projet indiquant la voie à suivre afin que les jeunes en particulier et les couples en générales puissent vivre en parfaite harmonie. Le Directeur du projet ‘’Keneya Jemu Kan’’ Issiaka Daffé a entamé ses propos en levant le voile sur le projet qui, selon lui, est un projet de cinq ans (Décembre 2014- Décembre 2019) financé par l’USAID  et mise en œuvre par le Centre des Programmes de Communication de l’Université Johns Hopkins soutenu par ses partenaires Palladium, Management Sciences For Health et l’Association Malienne pour la Promotion et la Planification Familiale (AMPPF). Il a fait savoir que le but du projet est de contribuer à des améliorations durables en matière de santé grâce à l’utilisation accrue de services à fort impact et à l’adoption des comportements sains tout en signalant qu’il comporte trois axes stratégiques à savoir : la communication pour le changement social et de comportement ; le renforcement des capacités des partenaires institutionnels aussi bien les acteurs communautaires que les groupements féminins et le marketing social. Le Directeur du projet ‘’Keneya Jemu Kan’’ Daffé a noté qu’une campagne de communication a été développée autour du concept « An Ba Kono » qui veut dire en Bambara « On est Dedans » exclusivement destinée aux jeunes pour les sensibiliser sur la planification familiale et la santé reproductive, la santé maternelle et infantile, la paludisme, la prévention et le traitement du VIH/SIDA etc.

Moussa Samba Diallo


Source : Maliweb

Maliweb