Bassin du Bani et à Selingué : Les grands chantiers de PDI-BS

11

Les dirigeants du Programme de développement de l’irrigation du bassin du Bani et à Sélingué (PDI-BS) et le directeur national du génie rural, Adama Diarra, ont multiplié des missions de supervision des grands chantiers de leur programme. L’objectif de ces différentes missions était de suivre l’état d’exécution des travaux en vue de prendre des mesures idoines pour la saison hivernale. Les missions ont constaté l’avancée des travaux sur le délai avec satisfaction.

L’ouvrage régulateur de Pondori qui avait été dégradé par de fortes pluies l’année dernière est aujourd’hui rétabli à 80 % avec une prévision de 100 % pour les visiteurs qui passeront dans une semaine. Cette correction est l’instruction du coordonnateur Soumaïla Samaké à l’entreprise avec augmentation de la résistance. Selon lui, tant que la réception définitive n’est pas faite l’ouvrage reste sous garantie de l’entreprise.

Le Seuil de Djenné

Au niveau du barrage-seuil de Djenné, le PDI-BS informe que les travaux n’étaient pas arrêtés comme le pensaient bon nombre de citoyens. En réalité, les équipements hydromécaniques étaient en fabrication en Corée. Ce qui justifiait les congés techniques sur le chantier. Le seuil comprend sept passes ou travées.

Cinq travées sont complètement finies. Au total sur 196 vannes réceptionnées, 126 ont été placées. Le batardeau déjà réalisé pour les cinq passes est prolongé pour couvrir les deux dernières. A ce jour, le taux d’exécution des travaux hydromécaniques du Seuil de Djenné est de 77,83 % sur un délai consommé de 50 %. La troisième partie qui consiste à installer le pont sera effective en 2018.

Le centre communautaire de Djenné

La construction d’une route de 30 km de long à partir du bague de Djenné jusqu’au village de Sarantomo. Une plaine d’environ 1000 hectares aménagée pour les cultures en maîtrise totale de l’eau est effective. Pour faciliter la production, la commercialisation et la consommation, le PDI-BS a créé un centre communautaire.

Ce centre agro-business assurera la mise en valeur de l’ensemble des chaînes de production jusqu’à la consommation. Le centre servira de lieu de brassage entre les producteurs, consommateurs, commerçants et autres. Il disposera non seulement d’intrants agricoles mais aussi d’un kit de matériel qui sera loué par soit les opérateurs économiques, les producteurs, soit confié à un GIE.

Le centre servira de chaine de froid pour la conservation des produits laitiers et de la pêche. A l’heure actuelle, le centre est avancé à 49,34 % pour un délai consommé de 122,77 %. Ce léger retard se justifie par le changement du premier site suivi des études. En plus du centre communautaire, le groupement d’entreprise EAK/ESC/EIT a en charge la construction du siège de l’Unité locale de gestion du Programme de Djenné.

A Soala, nous constatons les avancements suivants, logement coordinateur 68 % ; annexe coordonnateur 72 % ; loge gardien et poste de garde 45 % ; parking auto 64 % ; château d’eau 36,97 % ; clôture 76 % avec un de réalisation global de 44,64 %

Le Seuil de Kourouba

Démarré le 15 juin 2016 pour une échéance de 24 mois, en juillet 2017, la base vie est opérationnelle à 100 % ; les pieds du bras droit sont complètement finis. L’entreprise a commencé les installations des ponts. Le taux d’avancement des travaux est de 59,75 % pour un délai consommé de 45,75 %. Le seuil de Kourouba sera fonctionnel en décembre 2018.

Korkosse PDI-BS

Source : aBamako

aBamako