Les griefs de Soumana Sako contre certains ministres et leaders religieux

10

Mis à l’écart lors de la première marche de la plateforme « Antè Abana » « Touche pas à ma Constitution », les leaders de l’opposition ont pris cette fois-ci les devants. Ils se sont arrangés pour être visibles sur la tribune. Mais à part Soumana Sako, aucun d’entre eux ne s’est adressé aux marcheurs.

Cet ex-Premier ministre sous Moussa Moussa Traoré, dans son adresse s’est vivement attaqué à certains ministres et cadres du régime, Me Baber Gano, Me Kassoum Tapo, Bocari Tréta et Manassa Danioko. Il a mis au défi la présidente de la Cour constitutionnelle de se rendre à Kidal et Bocari Tréta de faire le déplacement sur Hombori. Il ira même plus loin en leur donnant un carton rouge.

Dans un rappel, l’ancien PM du président Moussa Traoré s’en est pris aussi aux leaders religieux, en leur demandant de prendre leurs responsabilités face à cette révision qui divise les maliens. Sous-entendant dans ses propos, que ceux-ci doivent garder le silence, par rapport à la situation que traverse notre pays. Il semble, sans doute oublier que ces leaders religieux sont des patriotes comme tout autre malien soucieux du devenir du pays.
DMD

Source : aBamako

aBamako
  • makiba.keita57.

    nul comme ARTICLE. sacko n a jamais été premier ministre de moussa traore mais plutôt de A TT. sous moussa il fut plutôt aux finances. Dommage que n importe qui se permet d écrire n importe quoi.quant aux vrais leaders religieux ils n interviennent pas n importe quant et n importe comment dans la vie de de la nation.ceux qui le font l apprendront bientôt à leurs dépens. ces soit disants leaders doivent savoir que la religion appartient à tous le monde et que leurs places est sur le lieu du culte et non sur un plateau de télé pour se faire de la propagande. ils seront bientôt démasqués et leurs fonds de commerce mis à nu.