Projet de révision constitutionnelle : Le parti Rpm mobilise ses militants en Commune II

12

À la suite de la conférence de presse du Bureau politique national du Rassemblement pour le Mali (Rpm), ce 11 juillet, une forte délégation du BPN s’est rendue en commune II. Elle était composée de plusieurs cadres dont Baber Gano, secrétaire général du Rpm, Mamadou Diarassouba, secrétaire à l’organisation, l’honorable Karim Keita, député élu en commune II, Cheick Abba Niaré, maire de la commune II. Ces cadres étaient venus expliquer les tenants et les aboutissants du projet de révision constitutionnelle. L’occasion était bonne pour la délégation d’exhorter tous les militants du parti à descendre auprès de leurs bases respectives pour donner la bonne information.

Les cadres du Rpm sont désormais déterminés à renverser la tendance face à l’opposition. Après la conférence de presse du parti, le 11 juillet dernier, des cadres ont entamé une vaste campagne d’information et de sensibilisation sur le projet de texte de révision constitutionnelle. Cette campagne se fera dans tout le pays. C’est dans ce cadre qu’une série de meetings a été initiée dans les différentes communes du District de Bamako.

L’étape de la commune II s’est déroulée le 12 juillet au siège du Rpm de la commune II. Ce meeting a mobilisé plusieurs centaines de militants du parti qui sont venus suivre les cadres.

Le secrétaire général du Rpm, Baber Gano, a déclaré que le but de ce meeting est de donner la bonne information aux citoyens. Selon lui, le projet de révision constitutionnelle vise à consolider la démocratie et respecter les engagements internationaux, notamment la création de la Cour des Comptes et la création du Sénat. Il a également noté que l’homosexualité n’existe nulle part dans le texte. Selon lui, c’est une invention de l’opposition dans le cadre de la désinformation.

Quant à l’honorable Mamadou Diarrasouba, il a invité les militants à la mobilisation pour barrer la route aux opportunistes qui tentent de renverser le pouvoir légitime en plein jour. Pour Diarrasouba, le linge sale se lave en famille. Il a demandé aux militants de mettre de côté les querelles fratricides pour faire un front commun afin de réussir ce pari.

Le maire de la commune II, Cheick Abba Niaré, a promis que la section Rpm de la commune II ne sera pas en marge de cette mobilisation autour de la révision constitutionnelle. Selon le maire, une campagne de proximité sera menée dans les jours à venir pour rassembler le maximum de Maliens autour de ce projet.

Notons qu’à la suite de ces meetings dans les communes de Bamako, un grand meeting aura lieu au Stade Modibo Kéita.

Bambo Traoré

Source : aBamako

aBamako