Soutien à la révision constitutionnelle : La «Coalition Taré-Taré» est née

5

Le «Oui» à la révision constitutionnelle se conforte. Une coalition de plus de 40 associations de soutien au projet référendaire, baptisée “Coalition Taré-Taré” est portée sur les fonts baptismaux ce samedi 15 juillet 2017.

Chaque jour qui passe, le temps donne raison aux citoyens maliens en ce qui concerne le projet de révision constitutionnelle initié par le Chef de l’Etat, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta.

Même si des individus animés de mauvaise intention se sont lancés dans une vaste campagne de diabolisation du projet en affirmant qu’il contient des germes de l’homosexualité, beaucoup sont les Maliens qui commencent à se réveiller de cette intox les ayant plongés dans une léthargie.

Ainsi, après la « Plateforme An Son Na », il est lancé le mouvement «Coalition Taré-taré» pour éveiller les esprits endormis sur le contenu du texte de la Loi fondamentale en projet et son bien-fondé.

Pour Tiéoulé D. Sidibé, initiateur et Président de cette coalition, l’objectif est de mener une lutte sans merci contre la désinformation, l’intoxication et les dérives entamés par certains jeunes autour du projet référendaire.

Le lancement a été couplé d’une conférence-débats, animée par Abdoul Niang de la Radio Dambé.

«De nos jours, Ras Bath même reconnaît que le nouveau projet référendaire n’autorise pas le mariage entre les personnes de même sexe. C’est juste, pour vous dire qu’il n’avait pas au départ compris le texte », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : «La faible mobilisation des partisans du non lors de la marche d’aujourd’hui (samedi 15 juillet 2017) prouve à suffisance que le Peuple n’est pas dupe».

Cyril ADOHOUN

Source : aBamako

aBamako