Championnat de D2 du district : J. A., Il était temps

52

Après deux journées de disette, la Vieille dame a pris la bonne direction de marche, en dominant 2-0 l’ASAC de la commune VI. En deuxième heure, Africa Foot a assuré le service minimum face à l’AS Nadia de la commune IV

«Mieux vaut tard que jamais», dit l’adage. Après deux journées de disette, la J. A. a, enfin, signé sa première victoire en championnat. Dimanche au stade Mamadou Konaté, la Vieille dame s’est imposée 2-0, devant l’Association sportive Aboubacar Coulibaly (ASAC) pour le compte de la 3è journée du championnat. Les deux buts des protégés du coach Oumar Bakayoko portent les signatures d’Ibrahim Fofana (7è min) et de Boubacar Traoré ‘’Abouta’’ (68è min).
Disons-le tout de suite, ce résultat est flatteur pour la J. A. et ne reflète nullement la physionomie de la rencontre. Sur l’ensemble de sa prestation, l’ASAC a fait mieux que se défendre et méritait, au moins, le partage de points. L’entraîneur de la J. A., l’ancien international Oumar Bakayoko, l’a d’ailleurs reconnu, en martelant que son équipe a mal joué et que le meilleur n’a pas gagné. «Bien vrai qu’ils ont gagné 2-0 cet après midi, je dois dire que mes enfants ont fait une mauvaise prestation. Lors des deux premières journées du championnat, ils ont produit un football nettement meilleur. Néanmoins, je les félicite pour avoir engrangé trois points. On avait besoin de ça pour se relancer», a réagi le technicien.
L’entraîneur de l’ASAC, Aboubacar Coulibaly lui, imputera la défaite de ses joueurs au manque d’expérience, avant de se projeter vers l’avenir, c’est-à-dire la suite du championnat. «Dans cette rencontre, on méritait au moins le partage de points vu le nombre d’occasions nettes que nous avons obtenues. Mon effectif est composé à 99% de joueurs qui effectuent leur baptême du feu à ce niveau de compétition. Les joueurs manquent d’expérience, mais on va continuer à travailler pour améliorer le niveau de jeu de l’équipe et atteindre notre objectif qui est le maintien», dira Aboubacar Coulibaly. Pour revenir à la rencontre proprement dite, les deux équipes ont affiché leurs ambitions d’entrée de jeu. D’un côté l’ASAC voulait confirmer sa belle victoire 2-0, devant l’AJSS lors de la précédente journée et de l’autre, la J. A. avait à coeur de se racheter de sa piètre prestation contre Yeelen Olympique (1-2).
On connaît la suite : dès la 7è minute, Ibrahim Fofana trace la voie du succès de la Vieille dame, en ouvrant le score d’une tête imparable. Suite à un débordement de Boubacar Dembélé ponctué d’un centre dans la surface adverse, l’attaquant domine l’arrière-garde de l’ASAC et envoie une tête qui ne laisse aucune chance à Boubacar Koné (7è min, 0-1). Les joueurs de la J. A. ne pouvaient espérer meilleure entame de match et le public du stade Mamadou Konaté pensait que la Vieille dame allait profiter de ce but matinal pour asseoir sa domination et tuer le suspense.
Mais il n’en sera rien car les néophytes de l’ASAC ne se laisseront guère impressionnés par ce départ tonique de leurs adversaires. Jouant totalement décomplexés et quadrillant bien le terrain, les joueurs de la commune VI poseront d’énormes problèmes et obtiendront deux belles occasions qui auraient pu faire basculer la partie. Peu après la demi-heure, Dramane Koné récupère le ballon, s’infiltre dans la surface de réparation avant perdre son duel avec le keeper de la J. A, Kolo Traoré (38è min).
Dans la foulée, son compère de la ligne d’attaque, Harouna Coulibaly obtient, lui aussi la balle de l’égalisation, mais bute sur le dernier rempart de la Vieille dame (40è min).
Ce n’est pas tout, à deux minutes de la mi-temps, Dramane Koné (encore lui) tire à bout portant sur le keeper de la J. A. qui boxe le cuir (43è min). Ce sera la dernière alerte de la première période. Au retour des vestiaires, l’ASAC continuera sur sa lancée. Les joueurs de la commune VI dominent le sujet et se créent, coup sur coup, deux grosses occasions aux 61è et 63è min qui seront gâchées par Soumaïla Doumbia et Dramane Koné. L’ASAC venait de laisser passer sa chance car cinq minutes plus tard la J. A. réalise le break grâce à Boubacar Traoré ‘’Abouta’’. Servi sur le côté gauche, l’international junior se débarrasse de son garde du corps, s’infiltre dans la surface de réparation, avant d’ajuster le gardien adverse d’une frappe enroulée (68è min, 0-2). L’ASAC avait une vingtaine de minutes pour réduire le score et éventuellement, refaire son retard, mais rien ne bougera au tableau d’affichage jusqu’au coup du sifflet final du référé central Bakary Coulibaly.
En deuxième heure, Africa Foot s’est imposé sur le fil (1-0) devant Nadia, l’équipe du président Djibril Kaba.
Boubacar THIERO

Allemagne : DORTMUND LANCE UN ULTIMATUM A AUBAMEYANG

Après le PSG, la Chine et l’AC Milan, voici Chelsea. La liste des prétendants pour accueillir Pierre Aubameyang s’allonge de jour en jour. Mais le Gabonais est encore officiellement un joueur de Dortmund et cela pourrait perdurer. Hans-Joachim Watzke, patron du club allemand, l’a annoncé au Weltam Soontag : «Nous avons dit à Auba : si tu veux aller ailleurs et que tu as trouvé un club qui accepte nos conditions, alors viens nous voir et nous en parlerons. Mais cela doit se faire dans une certaine fenêtre de temps, qui est en train lentement de se fermer».
Le directeur général du club a également affirmé qu’ils n’avaient «aucune offre. Nous allons attendre quelques jours de plus mais pas davantage. Personnellement, je préférerais qu’il reste. Mais c’est vrai qu’il y a quelques clubs au monde où il pourrait clairement gagner plus d’argent». Chelsea, dernier club à s’être positionné sur le dossier, est donc prévenu après l’échec du transfert de Lukaku. Il va falloir faire vite sous peine de voir un nouveau remplaçant à Diégo Costa lui passer sous le nez. L’entraîneur des Blues, Antonio Conte souhaite faire signer Pierre-Emerick Aubameyang, mais Chelsea n’a toujours pas transmis d’offre.

Transfert : MAHREZ, OBJECTIF N°1 DE L’AS ROMA

Riyad Mahrez est l’objectif numéro 1 de Monchi, le nouveau directeur sportif de l’AS Roma. Ces derniers jours, la presse italienne faisait écho d’un intérêt croissant de la Louve pour le milieu offensif des Foxes. Il s’est récemment concrétisé par une première offre formulée auprès du champion d’Angleterre 2016. Montant : 30 millions d’euros (environ 19,6 milliards de F cfa). Pour rappel, le meilleur joueur de Premier league 2016 dispose d’un bon sortie de son président. Candidat au départ la saison dernière, Mahrez était finalement resté pour disputer la Ligue des champions.
Fin mai, l’international algérien de 26 ans avait rappelé sa volonté pour la saison prochaine : «Je veux être totalement honnête et transparent et j’ai donc informé le club que c’est le moment pour moi de partir». C’est donc d’Italie que parvient une des premières offensives. Qualifiée en C1, l’AS Roma souhaite renouveler son secteur offensif lors de ce mercato estival. Elle qui, ces derniers temps, a été une des seules équipes, avec Naples, à réellement inquiéter la Juventus Turin dans la course au Scudetto. Un titre de champion qui fuit le club du propriétaire américain James Pallotta depuis 2001. Le nouvel entraîneur, Eusebio Di Francesco, débarqué de Sassuolo, aime les joueurs fins et techniques sur les côtés. Riyad Mahrez semble parfaitement correspondre. C’est donc une piste sérieuse, même si le marché anglais, Arsène Wenger (Arsenal) et Pep Guardiola (Manchester City) en tête, pourrait lui aussi se manifester dans les prochaines semaines…

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here