Filiale ouest de la CMDT : Les signaux d’une bonne campagne agricole 2017-2018

21

Après la visite des champs de coton et de céréales et un entretien avec les producteurs et encadreurs de la CMDT, le ministre de l’Agriculture, Dr. Nango Dembélé, se félicite du bon démarrage de la campagne agricole 2017-2018 dans le cercle Kita (Filiale Ouest de la CMDT).

Le ministre de l’Agriculture, Dr. Nango Dembélé, était ce week-end sur le terrain dans le cercle de Kita pour s’imprégner de l’état de démarrage de la campagne agricole 2017-2018.

Accompagné par le PDG de la CMDT, le Pr. Baba Berthé, et le président de l’Apcam, Bakary Togola, la première étape de la tournée ministérielle fut le champ de coton de Karamoko Coulibaly à Soribougou, premier village du cercle de Kita sur la route de Bamako. Bâti sur une superficie de trois hectares, ce champ a impressionné le ministre et toute sa délégation par son état. “C’est un champ bien entretenu”, a commenté Dr. Nango Dembélé.

Dans ce champ, les chefs d’orchestre de la campagne agricole ont échangé avec le sexagénaire très “dynamique” et les membres du bureau de l’Association villageoise (AV). Les échanges ont porté sur le but de la saison, la qualité des intrants agricoles et les besoins de la population en matière d’équipements agricoles, etc.

Les producteurs de Soribougou ont assuré que la qualité de l’engrais est “plus meilleure” cette année. Sur place, le président de l’Apcam a invité les producteurs à utiliser quatre sacs d’engrais pour un hectare en vue de l’accroissement du rendement, au lieu de trois sacs.

Après Soribougou, cap a été sur Kita, où les représentants des producteurs venus des différents villages du cercle attendaient la délégation ministérielle dans la cour de la CMDT pour une rencontre d’information sur le démarrage de la campagne.

L’administrateur général de la Filiale Ouest, Modibo Tangara, a fait l’état des lieux de la campagne débutante. Suivant ses explications, les conditions pluviométriques favorables dans la troisième décade du mois de juin ont permis une accélération du rythme des semis pour toutes les cultures.

Par contre, regrettera-t-il, le déficit pluviométrique du mois de juillet a joué sur le rythme des semis. Par ailleurs, l’administrateur général de la Filiale a affirmé que les producteurs sont très motivés cette année suite au maintien du prix du coton graine à 250 F CFA/kg pour le 1er choix 225 et 205 F CFA respectivement pour le 2e et le 3e choix, ainsi que le paiement de la ristourne de 7 F CFA/kg de coton graine au titre de la campagne 2016-2017 aux producteurs, etc.

“Une amélioration future de la pluviométrie permettra de réaliser l’une des grosses campagnes de la Filiale depuis sa création à nos jours”, a estimé Modibo Tangara.

Le PDG de la CMDT et le président de l’Apcam ont invité les producteurs à plus d’engagement pour accroître le rendement. “Nous voulons battre tous les records cette année et redevenir le premier producteur du coton en Afrique”, a souligné le Pr. Baba Berthé.

Le ministre de l’Agriculture a félicité les producteurs de Kita pour l’exploit de la campagne précédente avec une production record de 48.905 tonnes de coton graine et la qualité de la production. Il les a invités également à œuvrer pour battre ce record cette année. De même, il a salué les producteurs et autorités de Kita pour la fin de la vente illicite des engrais subvention par l’Etat dans le cercle.

Dr. Nango Dembélé a assuré les paysans de l’engagement du président de la République pour le développement et surtout l’industrialisation de l’agriculture malienne. Du coup, à la demande des paysans, il a promis l’augmentation progressive du nombre des tracteurs dans le cercle.

Cette sortie du ministre a pris fin à Bougouya dans la Commune rurale de Foya à une trentaine de kilomètres de Kita, une zone d’intervention de l’Agence de développement rural de la vallée du fleuve Sénégal (ADRS). Ici, le ministre a visité le champ de maïs et fait son constat général du but de la campagne dans le cercle de Kita.

“Nous constatons que la campagne a bien démarré dans la Filiale Ouest. Les semis se développent progressivement et les champs sont bien entretenus. Si ça continu comme tel, la filiale fera une production extraordinaire cette année”, en a jugé Dr. Nango Dembélé, invitant les encadreurs et les producteurs à se donner la main pour le succès de la campagne.

Maliki Diallo

PARTAGERFacebook Twitter

Source : aBamako

aBamako