Le ministre Sylla lors du meeting du RPM C IV: « l’opposition veut nous imposer le chaos »

9

La Maison des Aînés de Bamako a abrité, hier jeudi, le meeting d’information du Parti RPM sur la révision constitutionnelle à l’intention de ses militants de la commune IV. Ledit meeting qui a donné lieu à une mobilisation réussie s’inscrit dans le cadre de la campagne d’information et de sensibilisation entamée depuis le mardi dernier par le Parti présidentiel.

La séance d’information a été animée par une délégation du Bureau politique national du RPM conduite par le ministre Abdrahamane SYLLA. Ce dernier était accompagné pour la circonstance du ministre Maouloud Ben KATTRA, de l’honorable Moussa DIARRA. C’était en présence des cadres et militants du RPM de la commune IV du District de Bamako qui ont pris d’assaut la Maison des Aînés de Bamako.
D’emblée, le chef de la délégation, Abdrahamane SYLLA a rappelé que ce meeting est une initiative du BPN/RPM qui a instruit aux cadres du Parti de descendre à la base en vue d’expliquer le contenu du texte voté par l’Assemblée nationale en apportant la vraie information au peuple.
«Depuis quelques semaines, il y a une forte campagne de désinformation, de déstabilisation du pays orchestrée par l’opposition et ses alliés contre le pays. Face à cette situation, nous sommes interpellés d’agir. D’une part, nous avons le droit et l’obligation de démentir des mensonges savamment préparés et, d’autre part, nous sommes en droit d’agir pour protéger notre pays contre ceux qui veulent nous imposer le chaos au Mali», a expliqué le ministre SYLLA.
Il a aussi démenti certains propos de l’opposition comme la légalisation de l’homosexualité dans notre pays. Pour lui, il n’en est rien dans le texte.
« Je vous jure que dans la constitution, il n’y a rien qui autorise l’homosexualité au Mali. Je vous dis que la Charte africaine à laquelle l’opposition fait allusion a été signée par presque tous les pays africains, y compris les Etats islamiques. Donc, si je comprends l’opposition tous ces pays sont également pour la légalisation de l’homosexualité chez eux. Je pense que nous devons savoir raison garder et ne pas insulter l’intelligence de la population», a indiqué M. SYLLA.
Ainsi, a-t-il fait remarquer toutes ces stratégies de l’opposition ne visent qu’à affaiblir le Président IBK.
« La démarche de l’opposition n’est destinée que contre le Président IBK. Elle a échoué en 2013. Donc, elle ne veut pas qu’IBK réussisse ce mandat. Pour le Mali et l’intérêt du peuple, nous devons tous nous mobiliser pour éviter le chaos que l’opposition est en train de planifier pour notre pays. Car la déstabilisation du pays va au-delà du Président IBK. Je vous exhorte militants du RPM et peuple du Mali à se mobiliser contre la destruction du pays», a exhorté M. SYLLA.
Par ailleurs, il pense que si l’opposition est réellement républicaine et démocratique, après l’arrêt de la Cour constitutionnelle, elle ne devait plus programmer une marche contre la tenue du référendum. Mais, dit-il, puisque les responsables de l’opposition ont d’autres agendas, ils veulent pousser une partie de la population à la désobéissance et à la révolte.
« Chers militants et parents, je vous demande de ne pas tomber dans ce piège. Si l’opposition n’est pas d’accord avec le texte qu’elle mobilise ses partisans à voter ‘’Non’’. C’est cela qui est logique et qui s’inscrit dans une démarche républicaine» a mis en garde le conférencier.

Par Sikou BAH

Source : aBamako

aBamako