Directeur de l’Ortm, Sidiki N’fa Konaté : Un véritable danger pour la démocratie et une honte pour la liberté de la presse !

115

Porté sur les fonts baptismaux en 1983, l’Office de radiodiffusion télévision du Mali(Ortm) est une boîte pour l’ensemble des Maliens. Ses travailleurs sont payés par les impôts des contribuables Maliens. Avec son slogan : « la Passion du service public », l’Ortm a été malheureusement transformée ‘’ à la passion de desservir le peuple’’ par son actuel directeur Sidiki N’Fa Konaté.

Membre politique du parti présidentiel(RPM), il a décidé de censurer toutes les activités opposées au régime IBK. Son dernier acte inqualifiable : la non couverture et diffusion de la marche du 15 juillet 2017 des partisans du ‘’NON’’ à la révision constitutionnelle. L’attitude partisane de Sidiki N’Fa Konaté, de surcroit un journaliste chevronné, a laissé perplexe plusieurs acteurs de la démocratie qui se sont posés la question à savoir pour quelle raison ce sont les activités des membres du Collectif An Sona et du Rpm qui sont largement diffusées chaque soir tout au long du journal de 20heures et celles des partisans du ‘’Non’’ et de l’Opposition ne sont pas diffusées. Cela n’est-il pas une honte pour la liberté de la presse acquise dans le sang ?

En tout cas, de l’avis général, Sidiki N’Fa Konaté constitue un véritable danger pour la démocratie malienne et une honte pour la liberté de la presse. C’est vrai qu’il est un journaliste militant à la solde du régime. Mais où sont passées l’éthique et la déontologie du métier de journalisme qu’il a appris dans les grandes écoles de journalisme ? Sieur Konaté doit également comprendre que même si c’est IBK qui l’a nommé Dg de l’Ortm, qu’il n’est pas payé en fin de mois par lui encore moins par son parti le RPM, mais plutôt par le Trésor Public ; c’est-à-dire l’argent des contribuables Maliens.

« Sidiki N’Fa Konaté est un grand journaliste. Je l’en veux pas de militer dans un parti politique. Mais qu’il soit quand même honnête et intègre dans le cadre de son travail. La télévision nationale appartient au Mali et non à un régime. Qu’il sache qu’au lieu de servir le régime, il le désert sans se rendre compte, d’où son amateurisme. L’histoire le jugera un jour… », indique un acteur du mouvement démocratique. Et un internaute d’ajouter : « Sidiki N’Fa Konaté est en mission commandos du régime IBK. La dictature commence par le musellement des médias publics. Aujourd’hui force est de reconnaitre que l’Ortm est au service d’un pouvoir et non du peuple». Même son de cloche pour Yacouba Coulibaly, ancien Secrétaire général de la Poste en retraite qui pense que les travailleurs de l’Ortm doivent organiser une assemblée générale pour exiger à Sidiki N’Fa Konaté d’arrêter ses pratiques partisanes et anti-démocratiques. Car, poursuit-il, ces pratiques n’honorent pas Sidiki et du coup déshonorent l’ensemble des travailleurs de l’Ortm.

Un sit-in pour loger le Dg de l’ORTM

Pour de nombreux observateurs, Sidiki N’Fa Konaté n’a plus sa place à la tête de la direction de l’Ortm à cause de ses agissements partisans. Selon eux, il a transformé l’ORTM à l’ORPM (Office de radiodiffusion pour le rassemblement pour le Mali). Eu égard de cela, le mouvement” ÇA SUFFIT” organise un sit-in devant L’ORTM, aujourd’hui mercredi 19 juillet 2017, à 10h pour demander la démission pure et simple de Sidiki N’fa Konaté pour ses pratiques partisanes, injustes et anti-démocratiques sur la chaine nationale. L’ORTM c’est pour tous les Maliens et tous les Maliens doivent y avoir accès.

Tientigui

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here