FALADIE-SEMA : De l’eau boueuse approvisionnée par la SOMAGEP

74

De plus en plus, les clients se plaignent des services rendus par la Société Malienne pour la Gestion de l’Eau Potable(SOMAGEP). En plus des coupures intempestives, la qualité de l’eau approvisionnée par cette société d’Etat reste à désire. Hier, c’était de l’eau distribuée avec l’odeur de caca humain à la Cité Mali Univers à Sotuba, aujourd’hui, c’est de l’eau boueuse approvisionnée à Faladiè Sema.
Aujourd’hui, les populations de Faladié-Sema, un quartier de la commune VI du district de Bamako vivent le calvaire. Il nous revient de constater que plusieurs familles se plaignent de la qualité de l’eau de la SOMAGEP. Souvent, pendant des heures et des heures, l’eau est coupée. Généralement, c’est de la boue qu’on n’y trouve au fond des récipients, même s’il n’y pas de coupures. Et c’est pire pendant les premières heures qui suivent la reprise. L’eau potable est devenue l’eau de la saleté à la SOMAGEP. Une gestion qui porte à croire que les services laboratoires ne font pas bien leur travail de contrôle de la qualité de l’eau. La preuve est irréfutable, nous l’avons constaté. Un de nos journalistes vit dans le quartier et se trouve parmi les victimes. Ils sont nombreux, les étrangers qui vivent dans notre pays à consommer de l’eau minérale. La raison n’est pas liée à leur pouvoir d’achats, mais c’est surtout une question qualité et d’hygiène. Les gens ont besoin de savoir si cette eau boueuse a un impact sur leur santé, surtout en cette période hivernale où les maladies épidémiques sont nombreuses. Pour en savoir plus, nous avons envoyé notre reporter au niveau de l’Agence commerciale de la SOMAGEP de Faladié. En l’absence du chef de cette agence, les agents du service d’accueil ont bien voulu prêté une oreille attentive à notre reporter avant de l’orienter vers le service de Laboratoire à la direction générale. Joint au téléphone, un des travailleurs nous a fait savoir qu’ils vont envoyer des agents sur le terrain comme toujours.
Jean Goïta
La lettre du peuple

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here