Communication : Le ministre de l’économie numérique et de la communication rencontre les membres du GPAC

53

Le ministre de l’économie numérique et de la communication, Arouna Modibo Touré a rendu une visite de courtoisie, le mardi 25 juillet 2017, au Groupement Professionnel des Agences de Communication (GPAC). C’était au siège de DFA communication, en présence du Président du groupement, Amadou Moustapha Diop ainsi que les membres du bureau.
L’objectif de cette visite était d’échanger avec les membres du GPAC sur leurs préoccupations et partager avec eux un nombre de sujets sur lequel ils seront amenés à travailler ensemble. Après son mot de bienvenue, le Président du GPAC, Amadou Moustapha Diop est revenu sur les différentes initiatives et les efforts du groupe pour le développement du secteur. Ainsi, il a fait savoir au ministre que depuis son arrivée à la tête du département les choses ont positivement bougé, notamment la promulgation de la loi portant sur le régime général de la publicité au Mali, après plusieurs tentatives depuis 2012. En ce sens, il a remercié le ministre pour cet exploit. Par ailleurs, le secrétaire général du GPAC, Sidi Dagnoko a souligné qu’ils sont dans une logique de collaboration ave le département et que c’est un partenariat qui a toujours bien fonctionné. Ainsi, il a expliqué au ministre les sujets de préoccupations sur lesquels ils souhaiteraient travailler avec le département. De ce fait, il a évoqué la loi portant sur le régime de la publicité, en disant que le GPAC souhaite aller rapidement à la mise en œuvre de ce texte qui donne pour la première fois un cadre juridique à l’activité publicitaire au Mali. Selon le secrétaire général du groupement, le département a accepté qu’il y ait un groupe de travail pour discuter du décret d’application. Pour lui, cette loi va leur permettre de fonctionner de façon formelle, de définir les règles et rôles de chacun, clarifier les missions et les prérogatives à tous les niveaux, sécuriser et professionnaliser d’avantage le secteur. De même, il a expliqué au ministre qu’ils souhaiteraient discuter avec lui sur le rapport entre le groupement et les structures de l’Etat en charge des médias (Ortm et Amap). Il dira que ce sont des partenaires avec lesquels, ils travaillent tous les jours. Aussi, qu’ils sont tellement liés au bon fonctionnement de ces structures et que si elles ont des problèmes leurs agences seront concernées. « Ça doit nous amener à être impliquer », a-t-il indiqué. Enfin, s’agissant de la dernière préoccupation, il a réitéré leur souhait de discuter avec le ministre sur la question de la préférence nationale afin de trouver la bonne formule pour que les entreprises maliennes soient confortées dans leurs rôles de créateurs de richesses et d’emplois. Dans son intervention, le ministre Arouna Modibo Touré a remercie les membres du GPAC pour l’accueil. Il a précisé qu’il est prêt en tant que ministre du secteur à soutenir fortement le GPAC, mais qu’il chercherait aussi l’exemplarité de leur part. « Aidez-moi à vous aider », a-t-il déclaré. En outre, le ministre a aussi demandé aux membres du groupement qu’ils s’acquittent formellement de leur droit. Au dire du ministre, cela lui donnera le pouvoir d’inciter auprès du gouvernement pour que le secteur soit une préférence nationale. Pour finir, le ministre a déclaré : « Vous pouvez compter sur moi. L’Etat a déjà joué sa partition, en m’incitant à aller défendre cette loi qui régule votre secteur ».
Ousmane Baba Dramé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here