Affrontements CMA et Gatia : la Minusma doit intervenir, selon certains observateurs

35

Un calme précaire règne à Takalot, localité située à une quarantaine de kilomètres de Kidal où des affrontements ont opposé les mouvements de la Plateforme et ceux de la Coordination des mouvements de l'Azawad. Ces combats se sont soldés par de lourdes pertes du coté de la Plateforme, selon certaines sources. Les deux groupes armés se rejettent la responsabilité de la violation du cessez le feu. Certains observateurs reprochent à la Minusma d'assister aux affrontements entre les deux groupes armés sans intervenir.

Les responsables du Gatia membres de la Plateforme estiment que leurs positions ont été attaquées par les combattants de la CMA, appuyée par « des islamistes ». Ils estiment toutefois avoir repoussé la CMA.
Fahad Ag Almahamoud, secrétaire général du Gatia :

De son côté, la CMA aussi accuse le Gatia d'avoir violé le cessez le feu. Ilad Ag Mohamed, porte parole de la CMA, affirme que la CMA n'a fait que riposter contre la tentative de récupération de Kidal par le Gatia :

Pour certains analystes, la CMA et la Plateforme ont toujours eu des arrières pensées concernant la gestion de Kidal. Ces observateurs reprochent à la Minusma d'assister aux affrontements entre les deux groupes armés sans intervenir.
Souleymane Drabo, éditorialiste au quotidien national l'Essor :

Source : aBamako

aBamako