Agression physique sur le web activiste, Madou Kanté : La valse des récupérateurs

10

Les honorables Soumaila Cissé, Amadou Thiam et Tièbilé Dramé, photographiés et publiés au cheveu du parolier de réseaux sociaux, le web activiste, Madou Kanté, se sont rués à l'hôpital. Compatir à la douleur? Non, tirer le maximum de bénéfice socio- politique auprès de proches et parents, de la nouvelle star des réseaux sociaux, oui.

Comme s'ils étaient pressés que des malheurs arrivent à ceux-là qui communiquent pour eux, sur les réseaux sociaux, en débitant des insanités sur tout ce qui bouge dans l'état républicain, des ténors de l'impossible déstabilisation, à l'annonce de l'action violente sur un de ces animateurs des vidéos et facebook, se sont rués dans les couloirs de l'hôpital où l'animateur en question aurait été admis.
Décidément, Ras Bath aura réussi son coup, coup de chapeau donc à Moussa Mara! Depuis son trop gros succès arraché dans les dossiers qu'ils divulguaient sur des personnalités ciblées, activistes du web et autres animateurs et paroliers pressés de se faire connaître à travers les insanités qu'ils débitent et qui font jasés une certaine classe politique, sont entrés en danse. Il paraît qu'un clash sur une personnalité publique, religieuse ou même artistique, rapportent énormément .
Donc depuis cette attaque physique du reste condamnable, leaders de l'opposition, pardon de la plateforme de déstabilisation, se marchent sur les pieds dans les couloirs de l'hôpital où le jeune homme aurait été admis. Une agression condamnable qu'importe bras exécuteur, ou la tête pensante. Aujourd'hui, c'est un activiste du Web, partisan du NON, demain, ça pourrait être, un journaliste, un rédacteur en chef et pourquoi pas un Dirpub.
Haman Khadra Bachir

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here