Jeux de la Francophonie : Mali-Cote d’Ivoire, la médaille en jeu

120

Le vainqueur du match est assuré d’accrocher une médaille au cou et ce, quelle que soit la suite des événements. L’autre demi-finale mettra aux prises le Maroc et la RD Congo.

Côte d’Ivoire-Mali, Maroc-RD Congo, voilà les affiches des demi-finales du tournoi de football de la 8è édition des Jeux de la Francophonie. Les deux matches se disputent aujourd’hui, au stade Félix Houphouët-Boigny. La première demi-finale mettra aux prises le pays hôte, la Côte d’Ivoire au Mali, dans la matinée. Quant à la deuxième demi-finale entre le Maroc et la RD Congo elle est prévue dans l’après midi. Tous les regards seront tournés vers la première affiche et l’ambiance promet d’être chaude au stade Houphouët Boigny. D’un côté les Eléphanteaux jouent à domicile et pourront compter sur le soutien des Ivoiriens et de l’autre, les Aiglonnets qui auront derrière eux la très forte communauté malienne d’Abidjan. Depuis le début des jeux, celle-ci ne ménage ni son temps, ni ses efforts pour donner de la voix à la sélection nationale cadette.
Lors des trois matches de poule, les Maliens de Côte d’Ivoire ont ravi la vedette à toutes les délégations et ne fait guère de doute que nos compatriotes répondront, encore, présents aujourd’hui pour ce choc avec les locaux. La bataille promet d’être chaude dans les gradins. Sur la pelouse aussi, on devrait assister à une belle empoignade entre les deux sélections. En tout cas, les confrontations avec notre voisin du sud ne sont jamais faciles et cette demi-finale ne devrait pas faire exception à la règle.

L’enjeu principal de la rencontre est, bien sûr, la qualification pour la finale, synonyme de médaille. En effet, l’équipe qui sortira vainqueur du match est assurée d’accrocher une médaille au coup et ce, quelle que soit la suite des événements. Les protégés de Jonas Komlan disposent de quelques atouts qui peuvent leur permettre de faire la différence dans ce face à face avec la sélection locale. Primo, l’effectif de la sélection malienne a un vécu international pour avoir participé au Championnat d’Afrique de la catégorie et secundo l’équipe est invaincue depuis le début des jeux. Mieux, le Mali n’a pris aucun but lors de la phase de poules.
En fiat, s’il y a quelque chose à craindre pour les champions d’Afrique, c’est leur inefficacité devant les buts. En trois rencontres, les Aiglonnets n’ont marqué que trois buts, soit une moyenne d’un but par rencontre. Disons-le sans ambages, c’est peu pour une sélection qui rêve de remporter la médaille d’or. Le capitaine Mohamed Camara et ses coéquipiers doivent donc changer de fusil d’épaule sur le plan offensif et faire preuve de réalisme devant les buts adverses. Jusque-là, c’est le gardien Youssouf Koïta qui réalise un tournoi sans faute. Non seulement le sociétaire de l’ASB a préservé sa cage inviolée pendant toute la phase de poules, mais il a également sauvé l’équipe, en effectuant plusieurs parades. Pour cette demi-finale, le sélectionneur Jonas Komlan va devoir se passer des services de ses deux défenseurs centraux : Nadjib Vassiriki Cissé, blessé au genou contre le Niger (3-0 pour les Aiglonnets) et Abdoulaye Diaby qui souffre au niveau de la cheville.

En trois rencontres, la Côte d’Ivoire a marqué 5 buts et en a encaissé 3. Malgré ce bilan, la sélection ivoirienne a terminé en tête du groupe A, avec 6 points. Dans l’après midi, le Maroc affrontera la RD Congo dans l’autre demi-finale. Lors de la 3è journée de la phase de groupe, les Marocains ont écrasé les Mauriciens 8-0, terminant, ainsi devant les Sénégalais dans la poule C.
Comme le Mali, le Maroc aussi n’a encaissé aucun but lors de ses rencontres de poule. Les Marocains ont terminé avec le même nombre de points (7) que les Sénégalais mais les Lionceaux de l’Atlas sont passés à la faveur de leur différence de buts (+11 pour le Maroc, contre +7 pour le Sénégal). La RD Congo, elle a battu la France 2-1 pour se hisser en demi-finale. Les Congolais ont totalisé le même nombre de points (6) que les Québécois, vainqueurs 2-1 d’Haïti, mais avec une différence de buts favorable (+1, contre -1 pour les Québécois).
Envoyé spécial
Ladji. M. DIABY

Aujourd’hui stade Félix Houphouët-Boigny
10h : Côte d’Ivoire-Mali
15h : Maroc-RD Congo


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here