Meeting d’information sur la révision constitution du RPM, le week end dernier à Ségou : Le grand coup de la fédération régionale

5

Le grand coup de la fédération RPM de Ségou, n'a pas surpris. Il est le fruit du grand sérieux et de la grande détermination des responsables de la fédération et aussi du gouvernement à informer sain et vrai pour la paix et la stabilité, même si personne n'a le monopole du mensonge et de la violence verbale. Un grand coup de maître!
Ségou est venu au théâtre Tignietiguiba Danté, elle a écouté, elle fait maintenant la différence entre le mensonge et la vérité, avant de se proclamer partant pour la tenue et très vite de l'organisation dudit scrutin. Les populations se sont massivement mobilisées ce jour là, malgré la forte pluie qui s'abattait sur la cité des balanzans, a expressément demandé au président Keita d'indiquer la date.
Ce formidable coup politique, est l'œuvre de la fédération régionale du RPM, sous la direction et l'engagement politique de son président, Soumana Mori Coulibaly. Ce dimanche là, sous une forte pluie battante, la capitale des balanzans recevait une très forte délégation politico-gouvernementale, composée de très hauts dignitaires du RPM, le principal parti de la majorité présidentiel.
Le ministre en charge de la reforme de l'Etat, l'honorable Kassoum Tapo, Hamadou Konaté, premier vice président, Me Baber Gano, secrétaire général du parti, Mohamed Ag Erlaf, Mamadou Diarrassouba, élu RPM à Dioila, premier, Questeur du Parlement, Yacouba Diarra élu du même parti, à Markala, de Jalil Haidara, élu tisserand à Ségou, Nango Dembélé. Ce monde qui a fait le voyage de Ségou, est décidé au rétablissement de la vérité contrairement au mensonge distillé pour tromper et galvanisé des hommes et femmes contre leur propre président, celui là même qu'ils ont élu à un score jamais réalisé au Mali depuis l'avènement du pluralisme politique.
Aussi, ces délégués au plus haut niveau du parti sont venus soutenir le ministre, un spécialiste du droit, convaincu de la nécessité de l'épreuve nationale tant souhaitée à la fois dans le pays et ailleurs, dans le gotha partenarial. Ce referendum se tiendra et déjouera tous les complots politiques roulant sous les babouches du président de la république, dès le lendemain de son plébiscite. Ceux -là qui s'agitent à travers marches et meetings contre un texte amendé par leurs propres représentants au Parlement, ne pensent même pas à cette loi fondamentale ou son toilettage.
Leur problème, c'est IBK seulement IBK, cet homme qu'ils ne sentent pas et qu'ils voudraient ci possible voire partir avant même la fin de son mandat ou à défaut, l'empêcher de se représenter, car, sa représentation en 2018, signifierait la fin de leur existence politique. Le Président de l'URD, l'honorable Soumaila Cissé, l'un des vrais patrons de la plateforme, celui là même que, le président Keita a valorisé en le mettant dans ses droits et avantages de chef de l'opposition, toute chose que les précédents présidents, Alpha et ATT, ont refusé à Me Tall et IBK lui même.
C'était en 92, c'était en 2002. Le destin de présidentiable de l'honorable Soumaila Cissé est lié à 2018. Mais sachant qu'il ne pourrait jamais battre le président Keita, avec d'autres ennemis politiques connus, ils ont monté ce scenario. L'objectif au retrait du texte vise tout simplement dans la logique politique connue, à la terminaison du règne du président Keita qui, à défaut de ne pouvoir organiser son referendum, se verrait contraint d'abandonner et par finir provoquer l'installation d'une Transition qui l'écarterait politiquement sous le poids du discrédit.
Ces politiques sont passés maîtres de cette machiavélique pratique. Le comprenant, les partis de la majorité présidentiel, et le gouvernement de la république, sont décidés. Oui à la tenue du referendum et OUI pour son succès. Un grand coup de chapeau aux organisateurs de Ségou, notamment à leur chef, le président de la fédération RPM, Soumana Mori Coulibaly.
Sory de Motti

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here