2eme édition du grand prix AJSM : Le cheval Konoba vainqueur

15

Dans le cadre de la fermeture de la saison hippique 2016-2017, la ligue des sports équestres de Bamako a organisé, le dimanche 23 juillet dernier au champ hippique de Bamako, le Grand prix de l’Association des journalistes sportifs du Mali (Ajsm) à l’issue duquel le cheval Konoba a remporté le drapeau .

La cérémonie était présidée par Cheick Tidiane Kéïta, vice-président de la ligue des sports équestres de Bamako, en présence de Mahamadou N’Diaye dit Madoufing, parrain de l’événement, Ibrahim Coulibaly dit I.C., vice-président de l’Assep et Oumar Baba Traoré, président de l’Ajsm accompagné par plusieurs membres de son bureau.

Cette 2ème édition a regroupé 30 chevaux venant des différentes écuries de la ligue de Bamako. Ils étaient repartis en 3 courses : une réservée aux petits chevaux, une autre pour les demi-cracks et enfin une course où s’alignent les cracks.

C’est avec la course des petits chevaux que la journée hippique a débuté. Cette épreuve a été gagnée par le cheval Imam de Moussa Fofana, entrainé par Amadou Guindo. Son jockey est Mamadou Guindo. Il est suivi du cheval Tombouctou, entrainé par Souleymane Sylla, son jockey est Moussa Niaré. La troisième place est occupée par le cheval Nafissatou, entrainé par Mamoutou Diarra, meilleur entraineur de la saison. Son jockey est Makane.

La deuxième course réservée aux demi-cracks a été gagnée par le cheval Djoliba AC, entrainé par Adama Kéïta. Son jockey est Zakaria Diallo. Il est suivi du cheval Chaka Zoulou, entrainé par Gaoussou Sogoba. Son jockey est Abou Sylla. La troisième place est revenue au cheval Mon Ami, entrainé par Salah Diarra. Son jockey est Lamine N’Diaye.

La course réservée aux meilleurs chevaux, les cracks, a été gagnée par le cheval Konoba, entrainé par Mamoutou Diarra. Son jockey est Bourama Tolo. Il a reçu son prix des mains d’Oumar Baba Traoré, président de l’Association des journalistes sportifs du Mali (Ajsm). Il a été suivi du cheval Boutia, entrainé par le même Mamoutou Diarra, son jockey est Karamoko Tangara. Il a reçu son prix des mains de Cheick Tidiane Keita, vice-président de la ligue des sports équestres de Bamako et enfin la troisième place est allée au cheval Amdy, entrainé par Sékou Salla Maiga. Son jockey est Mohamed Touré. Il a reçu son prix des mains d’Ibrahim Coulibaly, vice-président de l’Assep.

A noter que les trois premiers jockeys de la course des cracks ont récemment gagné chacun un trophée lors du Grand Prix de la Cédéao à Grand Bassam en Côte d’Ivoire.

Oumar Baba Traoré : “L’Ajsm est ouverte à toutes les fédérations sportives”

“Aujourd’hui, je suis animé par une très grande joie et un réel sentiment de satisfaction. Joie par rapport à la tenue de la promesse, à l’engouement suscité autour de cet événement et à la retrouvaille entre journalistes sportifs et acteurs des chevaux. Satisfaction pour la simple raison que le Comité exécutif de l’Ajsm, dans son plan d’actions, a voulu la pérennisation du nom de l’Association dans plusieurs disciplines sportives au Mali et la première discipline à répondre à l’appel a été la Fédération malienne des sports équestres. Donc, je profite de l’occasion pour remercier les responsables de la Fédération malienne des sports équestres et la ligue des sports équestres de Bamako, mais aussi le parrain de l’événement, Mahamadou N’Diaye dit Madoufing, pour leur accompagnement. L’Ajsm est ouverte à tous les organisateurs de compétitions dans toutes les disciplines sportives et je profite de l’occasion pour lancer un appel aux responsables de toutes les fédérations sportives pour leur dire que l’Ajsm est leur partenaire privilégié. Je peux même dire que sans les journalistes sportifs il n’y a pas de sports”.

Madoufing, parrain de l’événement : “L’organisation de cette course est une reconnaissance envers l’Ajsm”

” Je commence tout d’abord à remercier les journalistes sportifs du Mali pour leur accompagnement à la Fédération malienne des sports équestres.

L’organisation de cette course des chevaux au nom de l’Ajsm est une reconnaissance envers cette association qui s’est beaucoup investie dans la résolution de la crise qu’a traversée la Fédération malienne des sports équestres. Nous allons continuer d’organiser cette course de chevaux au nom de l’Ajsm à la fin de chaque saison pour la pérennisation du nom de l’Ajsm”

Mahamadou TRAORE

Source : aBamako

aBamako