Révision constitutionnelle : L’UDD résolument engagée pour la réforme de la Constitution

14

Les cadres de l’Union pour la démocratie et le développement (UDD) étaient en conclave le samedi 22 juillet 2017 à leur siège à Sogoninko pour l’approbation de la Loi portant révision constitutionnelle au Mali. La cérémonie d’ouverture de cette rencontre était présidée par le vice-président du parti, Bréhima Silimana.

Les cadres du parti étaient très nombreux à prendre part à cette journée d’acceptation de la loi portant sur la révision constitutionnelle. Pour le vice-président du parti, le Comité exécutif attache du prix à cette activité qui se consacre au débat interne pour éclairer davantage la lanterne des militants face à la situation du moment. Et elle se justifie par la position clairement affichée de l’UDD dans la mouvance présidentielle. Dans son discours d’ouverture, M. Silimana n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour donner la position de son parti par rapport à la révision constitutionnelle. “Notre ambition est de toujours œuvrer au renforcement de la majorité présidentielle dans l’optique de donner au président de la République, S.E. Ibrahim Boubacar Kéïta, les moyens de réaliser son ambitieux projet qui lui a valu la confiance du peuple malien, dans une écrasante majorité. Et de façon plus spécifique, l’UDD, sans équivoque, est engagée aux côtés du chef de l’Etat et du gouvernement du Mali, dans la tâche historique de réforme de nos institutions et de reconquête de la paix et de l’unité dans notre pays. Je dis bien sans équivoque, de plus sans murmures, la position de l’UDD est de soutenir le projet de révision de la loi fondamentale de notre pays pour l’adapter au contexte”, a-t-il déclaré.

L’UDD exhorte à la libre expression des courants et le départage par les urnes

Le vice-président a laissé entendre que l’UDD exhorte les autorités du pays à la création des conditions pour permettre aux différents courants de s’exprimer sur la question et de se départager par les urnes.

“Tout en respectant la position et les avis de nos camarades politiques d’en face, l’UDD estime que les urnes doivent être les seuls lieux d’expression et de sanctions pour ceux qui contestent la pertinence d’une révision constitutionnelle. Et nous, nous voterons “Oui”. Les mauvaises langues et les montages grotesques qui prêtent main forte à une entreprise de sabotage et de manipulation ne sauront nullement nous distraire car à l’UDD, responsables et militants sont convaincus de la pertinence de la révision constitutionnelle et useront de tous les moyens légaux pour sa réussite. Le parti reste mobilisé pour ce projet dont il est également porteur dans le cadre de sa participation dans l’action gouvernementale”, a-t-il souligné, avant de justifier la pertinence de la journée d’approbation qui, à ses dires, permettra aux cadres du parti de se retrouver, de se mettre au même niveau de compréhension et d’argumentation dans l’objectif de pouvoir convaincre les militants à la base sur toute l’étendue du territoire national. Et partant de cela, de contribuer à faire adhérer le maximum de Maliens au projet qui se justifie pleinement.

Le vice-président de l’UDD a exhorté les cadres à profiter pleinement de l’atelier qui était animé par des experts reconnus pour leur maîtrise du sujet. “A partir de l’atelier, vous pourrez transmettre vos acquis à d’autres militants du parti ou Maliens tout court, éclairant leurs lanternes et les amenant à nous rejoindre pour qu’ensemble, nous œuvrions à la reconquête de la paix et de l’unité pour le développement de notre grand Mali, ce Maliba cher à tous.

Pour cela, vous devriez développer la confiance en vous-mêmes par un renforcement de vos capacités, contribuant à notre objectif final de faire de ce projet de révision constitutionnelle un plein succès. Et le Conseil exécutif ne faiblira nullement dans ses actions de terrain pour le renforcement de notre démocratie et la modernisation de notre gouvernance”, a-t-il dit, avant d’espérer que le séminaire servira à outiller les cadres pour qu’ils aillent à une sensibilisation de qualité.

Siaka DOUMBIA

Source : aBamako

aBamako