Sacres au 6e championnat d’Afrique à l’Ile Maurice : Les Aiglons basketteurs U16 accueillis en héros à Bamako

23

Les Aiglons basketteurs (U16) ont été sacrés champions d’Afrique au 6e Championnat d’Afrique de basketball U16 à l’Ile Maurice. Ils ont enlevé le trophée (premier pour le Mali) en face des Pharaons cadets d’Egypte. Ils ont été accueillis en héros le lundi et accompagnés de l’aéroport Modibo Kéita jusqu’au Palais des sports par les autorités et les supporteurs des Aigles sortis massivement.

Arrivés au Palais des sports, les champions d’Afrique U16 ont été présentés au public. En plus du trophée, certains parmi eux ont eu des distinctions individuelles. Il s’agit du capitaine de l’équipe Siriman Kanouté (fils de Séga Kanouté, un ancien basketteur hors pair qui n’est plus à présenter, il est présentement directeur adjoint du Palais des sports) qui a été élu meilleur marqueur avec 198 points et meilleur joueur du championnat; Oumar Ball qui a été le meilleur rebondeur avec 102 rebonds. Ces trophées individuels en plus du trophée continental ont été présentés au public.

La cérémonie d’accueil a été émaillée de discours. Me Jean Claude Sidibé (président de la Fédération malienne de basketball) s’est dit fier de l’équipe pour s’être hissée sur le toit africain. Et il a tenu à remercier le ministre des Sports, Orange-Mali et tous ceux qui étaient à l’Ile Maurice et qui ont contribué à la victoire de nos basketteurs. Il a invité le peuple malien à faire des bénédictions pour les cadettes basketteuses qui doivent aller défendre leur titre au Mozambique au championnat U16. Tout en demandant au public de se mobiliser pour supporter les filles, il lui a donné rendez-vous pour célébrer le sacre de ces filles le 14 août 2017.

Siriman Kanouté, le capitaine des Aiglons, a remercié ses encadreurs, les autorités, Orange-Mali et les autres partenaires pour leur accompagnement dans le sacre qui, à ses dires, est le fruit des bénédictions des parents.

Le directeur général adjoint, Aliou Maïga, dira que le sacre des Aiglons basketteurs est le résultat de la synergie d’action de tous les acteurs œuvrant dans le basket: joueurs, encadreurs, administration, médecin, nutritionniste, supporteurs, journalistes, etc. “L’athlète, de manière générale, est un noyau autour duquel gravitent certains aspects : les aspects technique, administratif, médical, nutritionnel, sociétal, etc. qui permettent à l’athlète d’atteindre un certain niveau”, a-t-il souligné. Pour lui, ce sacre n’était pas surprenant parce qu’il a été préparé et obtenu par la Fédération malienne de basketball et ses partenaires. Il a souhaité que la Fédération continue la préparation des équipes avec les techniciens dont le niveau de technicité est important dans les victoires. Il a surtout remercié les journalistes et les supporteurs pour leur accompagnement qui n’a jamais fait défaut.

Mamoutou Kané, entraîneur des basketteurs : “Nous sommes heureux d’avoir remporté le 1er trophée continental”

Il a laissé entendre qu’il est fier d’être le premier entraîneur de basketball masculin à gagner un trophée continental pour le Mali. “En remportant ce premier trophée continental pour le Mali, j’ai eu un sentiment de fierté. Nous sommes heureux d’accomplir cette mission parce que depuis l’indépendance jusqu’à nos jours, le Mali n’a pas remporté de trophée continental avec les basketteurs. C’est une première au Mali, nous sommes heureux et satisfaits. La compétition était difficile. Nous étions dans une poule pas abordable. Parce qu’il y avait des équipes comme l’Egypte. Mais nous avons travaillé les jeunes psychologiquement et mentalement pour aboutir au sacre. Parce qu’aujourd’hui, la clé du sport, c’est la psychologie. Quand on n’est pas fort mentalement, on ne peut pas faire de victoire en sport. Donc, nous avons préparé les jeunes psychologiquement pour pouvoir aborder les demi-finales contre l’Algérie. Nous avons pu gérer cette demi-finale. Et la finale était contre l’Egypte, quelque chose que tout le monde attendait. Car en 2015 ici à Bamako, le Mali a perdu face à l’Egypte d’un point d’écart. Ce qui a été pour nous une pilule très amère à avaler. Donc, la finale contre l’Egypte était pour nous une revanche, un défi à relever. Nous (mes collaborateurs et moi) avons cru à nos compétences. Ce qui nous a aussi permis de battre l’Egypte. Et notre satisfaction vient aussi du fait que nous avons pris notre revanche sur cette équipe égyptienne”, a-t-il indiqué.

Siaka DOUMBIA

Les félicitations du président Habib Sissoko aux Champions d’Afrique !

Habib Sissoko élu président de l’Uaj : Renforcer les partenariats pour le rayonnement international du judo africain
Habib Sissoko
L’histoire retiendra que le Mali a remporté, ce samedi 22 juillet à l’Ile Maurice, son premier trophée de l’Afrobasket U16 Garçons. Pour ce faire, la formidable équipe malienne a battu l’Egypte sur le score de 76 à 65. En plus, le jeune basketteur Siriman Kanouté a été sacré MVP (meilleur joueur et meilleur marqueur) de la compétition avec 198 points marqués tandis que Oumar Ballo a été désigné meilleur rebondeur avec 102 rebonds. Le Mali a fait un parcours sans faute. En bon dirigeant sportif, le président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) Habib Sissoko, s’est dit très fier du talent des cadets basketteurs maliens. Comme à l’accoutumée, il adresse ses sincères remerciements au ministre des Sports pour le soutien et l’accompagnement durant cette campagne. Le président du Cnosm adresse aussi ses vives félicitations aux joueurs et leur encadrement pour cette brillante victoire qui honore le sport malien. Il a saisi cette opportunité pour féliciter le président de la Fédération malienne de basket-ball, Me Jean Claude Sidibé et toute son équipe.

A.B.H

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here