CEREMONIE DE RESTITUTION PUBLIQUE : « IBK a mis la charrue avant les bœufs », dixit l’honorable Amadou THIAM

7

Le président de l'Alliance Démocratique pour la Paix (ADP-Maliba), l'honorable Amadou THIAM, a accompli son devoir de commissionnaire envers son électorat en commune V du district de Bamako. Il a détaillé au public de la commune V les lois votées à l'Assemblée nationale durant la période 2016-2017 et a réitéré la position du Parti sur le sujet du projet de la révision constitutionnelle. La cérémonie de restitution publique s'est déroulée le samedi 29 juillet à la maison des femmes à Sabalibougou.
Pour ce quatrième exercice de restitution publique de l'honorable Amadou THIAM, les populations de la commune V du district de Bamako sont sorties massivement pour l'écouter. Des vieux, des jeunes, des femmes et des hommes, des représentants des autorités coutumières de la commune V et une forte délégation des religieux ont pris d'assaut la maison des femmes de Sabalibougou. Le public était animé par le besoin d'explications claires sur certains sujets brûlants de l'actualité.
Dans son allocution, sur le sujet de la révision de la constitution, l'honorable Amadou THIAM expliquera que le gouvernement s'appuie sur la mise en œuvre de l'Accord pour la paix, signé entre le Mali et les ex rebelles, pour précipiter le référendum constitutionnel. Mais, qu'il y a des préalables à exécuter d'abord.
A cet effet, selon l'honorable Amadou THIAM, " IBK a mis la charrue avant les bœufs".
Avant que le gouvernement ne déclenche le processus de révision de la constitution de1992, affirme l'honorable Amadou THIAM, il fallait d'abord terminer avec : l'installation des autorités intérimaires dans les régions du nord, le DDR (Désarmement, Démobilisation et Réinsertion), le MOC (Mécanisme Opérationnel de Coordination) et le retour des administrations publiques dans les régions du nord qui sont tous des points majeurs de la mise en œuvre de l'Accord pour la paix.
Après, Thiam fournira à l'assistance autres détails sur les différents points de discorde qui sont à la base du refus de l'ADP du projet portant la révision de la constitution de 1992.
D'abord, au début de son intervention, le président de l'ADP-Maliba a expliqué clairement à l'assistance les différentes lois et ratifications que l'Assemblée nationale a promulguées durant la période 2016-2017. Il s'agit de la ratification de la loi sur la grande muraille verte, la relecture de la loi sur le droit d'auteur afin de lutter contre la piraterie, la ratification de certains projets du gouvernement entre autres.
Après avoir fourni des réponses satisfaisantes aux questions du public, l'honorable Amadou THIAM a reçu un cadeau symbolique de la part d'une militante de son parti. Selon la donatrice ''le député Amadou THIAM est l'araignée qui rassemble l'ADP-Maliba autour de son président d'honneur, M. Aliou Boubacar DIALLO, pour un Mali de paix, de prospérité et de partage."
La lecture du saint coran a mis fin à la cérémonie de restitution publique du député de l'ADP-Mali. Le public, satisfait, est retourné à la maison avec plein d'éclaircissements.
Sory Ibrahim TRAORE

Source : aBamako

aBamako