Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben KATTRA, reçoit une délégation du BIT

10

Le Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra, a reçu, le mercredi 26 juillet 2017, une délégation composée de Mme Mbaranga Gasarabwe, Coordinatrice résidente du Système des Nations-Unies du Mali, M. Dramane Haïdara, directeur Sous régional du Bureau International du Travail (BIT) à Abidjan et M. Hamidou Cissé, coordinateur National de projet au BIT.

Dans sa prise de parole, Madame Mbaranga Gasarabwe a félicité le ministre Ben Kattra pour toutes les actions, les initiatives et le dynamisme qu’il a su bien imprimé depuis qu’il a pris la tête du département de l’emploi et de la formation professionnelle.

Quant à Dramane Haïdara, il a évoqué la problématique de l’emploi qui constitue un défi pour tous les pays. Il a par la suite rappelé le partenariat qui existe de longue date entre son organisation et le département de l’emploi et de la formation professionnelle, qui a vu la participation du BIT à la mise en place de plusieurs agences et projets. Il a réitéré l’engagement de son organisation à accompagner l’évaluation du PEJ II et l’élaboration du PEJ III. En termes de partenariat et de coopération, il a affirmé que les choses sont faciles quand on rencontre en face un engagement et une disponibilité.

Pour lui, la création d’emploi, ne se fait pas par un simple coup de bâton magique, il faut sortir des sentiers battus, savoir innover, prendre des initiatives et y croire car aucun pays ne peut se targuer d’avoir apporté toutes les réponses.
Pour sa part, le ministre Maouloud Ben Kattra a précisé que son engagement est tiré des politiques nationales de l’emploi et de la formation professionnelle. Il a affirmé que la mission à lui confiée ne peut réussir, en raison de la transversalité des questions d’emploi, que lorsqu’on s’ouvre à l’ensemble des acteurs qui interviennent dans la création d’emploi.

C’est pour cette raison qu’il a tenu à rencontrer, dès sa prise de fonction, les autres membres du Gouvernement, les chambres consulaires, les organisations syndicales et le secteur privé afin de créer un cadre de concertation dynamique et fonctionnel. Le Ministre a insisté sur le nécessaire partenariat avec le secteur privé et les collectivités territoriales, car ce sont ceux-ci qui créent l’emploi. La traduction de toutes ces rencontres a été l’élaboration et le partage d’une feuille de route et son plan d’actions allant de juin 2017 à juin 2018. Il a enfin sollicité l’accompagnement de ses hôtes du jour, pour aboutir à davantage d’emplois et de formation professionnelle au profit des Jeunes de notre pays.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here