Mme Diarra Racky Talla « Ce que le président de la République, SEM Ibrahim Boubacar Kéita, a fait pour les travailleurs n’a pas son pareil sur le continent »

4

La salle de conférence du ministère du Commerce a servi de cadre le mercredi 26 juillet à un point de presse organisé par le ministre du commerce porte-parole du gouvernement, M. Abdel Karim Konaté. Deux points étaient inscrits à l'ordre du jour de cette 13e session. Il s’agit du projet de décret fixant le montant mensuel de la prime de fonction spéciale allouée au personnel de la santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille et le projet de texte relatif à la création, à l’organisation et aux modalités de fonctionnement du Centre pour le Développement du Secteur Agroalimentaire. Ces deux points ont été développés par le ministre de la fonction publique et des relations avec les institutions, Mme Diarra Racky Talla et le ministre du développement industriel, M. Mohamed Ag Ibrahim.
Le ministre porte-parole du gouvernement, M. Abdel Karim Konaté a dons son mot de bienvenue placé la conférence dans son contexte. A sa suite, le ministre de la fonction publique, chargé des relations avec les institutions, Mme Diarra Racky Talla, a expliqué le projet de décret fixant le montant mensuel de la prime de fonction spéciale allouée au personnel de la santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille. Ce projet de loi s'inscrit régulièrement dans la mise en œuvre de l'engagement pris par le gouvernement. Lequel gouvernement s'inscrit dans tout ce qui touche le volet social, a-t-elle expliqué. L’impact financier s’élève à 3 838 157 429 FCFA. Le président de la République SEM Ibrahim Boubacar, selon elle, s’est engagé dans sa campagne à l'amélioration des conditions de vie des Populations et des travailleurs en particulier. De son avis, ce que le président de la République SEM Ibrahim Boubacar Kéita a fait pour les travailleurs n'a pas son pareil sur le continent.
Concernant les préavis de grève, le ministre Diarra dira qu'il y'a eu 63 préavis de grève en 2015, 71 en 2016, et 51 de janvier à juillet 2017. Il n’ y a pas un seul préavis qui ne contient pas de revendications de prime. C'est dans cet ordre d’idée que le gouvernement veut procéder à l'harmonisation des primes et indemnités. Ceux-ci, poursuivra-t-elle, permettra de traiter les fonctionnaires selon les cadres et les missions.
De son côté, le ministre du Développement industriel, M. Mohamed Ag Ibrahim, a pour sa part expliqué le projet de texte relatif à la création, à l’organisation et aux modalités de fonctionnement du Centre pour le Développement du Secteur Agroalimentaire. Le Centre existe déjà, il s’agit d’ériger le centre à un établissement public. Tout ceci participe à l’accélération du développement industriel, a-t-il fait remarquer. L’impact de ce projet est incommensurable, a-t-il souligné. Il permet une accélération de la politique industrielle.
A noter que c’est Sikasso qui a été retenu pour le projet pilote.
Abdrahamane Sissoko

Source : aBamako

aBamako