Projet de Révision Constitutionnelle : L’AMS-UNEEM s’implique

16

L’Amicale des Anciens Militants et Sympathisants de l’Union Nationale des Élèves et Étudiants du Mali (AMS-UNEEM) a animé mercredi dernier, une conférence de presse à la pyramide de Souvenir, pour proposer sa méditation entre “An Te À Bana, Touche pas à ma constitution ” et” Oui An Son Na” autour du projet de Révision constitutionnelle.

La rencontre s’est déroulée en de M. Oumar Arboncana Maiga, Secrétaire général de l’AMS-UNEEM, et d’autres invités.

Selon M. Oumar Arboncana Maiga, l’AMS-UNEEM s’engage fermement dans ce qui, depuis un certain temps défraie la chronique à savoir : la révision de la constitution de 1992 et se veut non partisane, trans-paritaire, mais fortement ancrée dans les valeurs éternelles et sacrées de l’indépendance nationales, d’unité, d’intégrité territoriale, de développement intégré et intégral de notre pays.

Le Secrétaire général a signalé qu’il n’y à qu’un seul mouvement démocratique qui a permis a notre pays de mettre fin une tyrannie militaro-comprador de vingt trois années.

Ce sont les acteurs majeurs de ce combat titanesque qui se trouvent dans deux camps, à savoir : Celui du Oui et celui du Non”

Selon M. Maiga, l’AMS-UNEEM précurseur du combat pour l’avènement des libertés démocratiques, ne peut demeurer plus longtemps spectateur d’une situation qui l’afflige au plus haut point.

Il a également souligné que l’AMS-UNEEM a déjà écrit aux deux fronts, conformément à sa nouvelle mission de conciliateur pour amener les fils du pays au dialogue, à la fraternité, à la convivialité entre tous pour un Mali victorieux.

Enfin, Mr Maiga dira que l’Amicale des Anciens Militants et Sympathisants de l’Union Nationale des Élèves et Étudiants du Mali (AMS-UNEEM) jouera désormais le rôle de médiateur et de conciliateur en ce sens qu’il est l’Ami, le Camarade, le Frère de chacun d’eux.

Karim sanogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here