Violence autour du referendum : La plateforme « Faso Wele kan » appelle à la retenue

34

Le Mali est en ébullition depuis que le pouvoir a décidé d’organiser un referendum pour modifier la constitution et l’adapter à l’accord d’Alger. Pour dégonfler les biceps Les associations « Joko Ni Maya », le réveil mouvement citoyen Fasoden la Kounou, le mouvement Vert Jaune Rouge et l’AJDS Mali ont décidé de pendre le taureau par les cornes. La rencontre pour apaiser les cœurs a eu lieu au Palais de la culture Hamadou Hampaté Bah. C’était samedi dernier.

Il s’agit pour les initiateurs de cette rencontre de proposer des pistes de solution pour éviter le drame de 2012 dont nous vivons encore les conséquences. Aussi cette première rencontre de cette plateforme s’est penchée surtout sur la révision constitutionnelle qui divise les Maliens entre le oui et le non avec des injures sur les réseaux sociaux et même parfois sur les plateaux de télévisions. « Nous avons constaté que notre pays est entrain d’aller droit au mur. Nos propos, nos prises de position sur la loi portant révision de la constitution du 25 février 1992 sont de plus en plus extrêmes. Cela nous interpelle tous. Et, nous invitons les uns et les autres à plus de retenue .Que chacun mette un peu d’eau dans son vin »a indiqué le leader du Mouvement Vert Jaune Rouge Baba Yagaré Diakité. Pour Abdoulaye Niang du Mouvement Djoko Ni Maya il s’agit de faire tout pour que les valeurs cardinales qui ont fait la grandeur du Mali soient préservées. Tous les intervenants ont plaidé pour un Mali apaisé.

Badou S. Koba

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here