Le secrétaire général de l’organisation mondiale du tourisme Taleb Rifai : “Nous allons passer à travers des chaines de télévision mondiale pour faire la promotion de la destination Mali” C’est au pas de charge que le secrétaire

29

Jordanien Taleb Rifai, a visité le weekend dernier notre pays. Une visite au cours de laquelle il a réaffirmé la disponibilité de son organisation à accompagner notre pays, victime de la crise sécuritaire, dans le domaine touristique.

S’il y a un secteur qui a forcement souffert de la crise sécuritaire, c’est sans nul doute le tourisme qui a été frappé de plein fouet par des enlèvements et des assassinats de touristes par des narco-djihadistes, plaçant ainsi notre pays sur la liste des pays rouges par de nombreux pays occidentaux. Le Mali ne pouvait donc espérer mieux que d’avoir dans ses murs le premier responsable de l’Organisation mondiale du tourisme (Omt) qui est venu non seulement apporter le soutien de l’Omt, mais aussi affirmer également sa disponibilité personnelle à soutenir le Mali pour se relever de cette crise.

Durant son séjour, le secrétaire général de l’Omt a eu un agenda très chargé. Accompagné du ministre de l’Artisanat et du tourisme, il a eu une audience avec le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, qui l’a élevé au grade de Commandeur de l’Ordre national. Bien avant cette décoration, il a échangé avec le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga. Un des temps forts de cette visite a été non seulement la visite du Musée national du Mali, mais surtout la rencontre d’échange avec l’ensemble des acteurs du tourisme, notamment les agences de voyages, les hôteliers, les tours opérateurs…

Aux acteurs du secteur et au ministre de l’Artisanat et du tourisme, le secrétaire général de l’Omt a affirmé toute sa reconnaissance à notre pays. “C’est en 2009 à Bamako que j’ai été porté à la tête de cette organisation” a introduit Taleb Rifai. Il a rassuré que l’Omt va apporter son soutien indéfectible au gouvernement malien pour la relance du secteur. A cet égard, il a conseillé de ne pas attendre la fin de la crise sécuritaire pour promouvoir le secteur.

“Il faut rester optimiste tout en essayant de sécuriser les zones où il est possible de faire du tourisme. Il ne faut pas attendre que tout le pays soit sécurisé pour commencer les campagnes promotionnelles. C’est maintenant qu’il faut s’y mettre, tout en essayant de faire véhiculer l’image positive du pays. Le Mali n’est pas le seul pays qui connait des difficultés dans ce secteur et beaucoup de pays qui ont connu des situations similaires on pu se remettre, c’est pourquoi nous fondons beaucoup d’espoirs sur la situation malienne” a souligné Taleb Rifai. Le secrétaire général de l’Omt a aussi promit, qu’ils vont passer à travers des chaines de télévision mondiale pour faire la promotion de la destination Mali. Pour M. Rifai, le tourisme est une industrie qui met les peuples en relation et permet aussi de promouvoir la paix.

“Le tourisme est une grande industrie pour la simple raison que 30% des services mondiaux proviennent du tourisme. A cet effet, nous ne devons pas nous isoler tout en refusant de voyager par peur des groupes obscurantistes. Aucun pays au monde n’est sûr à 100%. En refusant de voyager, nous allons faire le jeu des groupes obscurantistes” a soutenu Taleb Rifai.

A le croire, au terme de tout ce qu’il a vu et entendu, le tourisme ne peut pas être dissocié du Mali. “Le tourisme c’est l’avenir du Mali. En plus de cela, c’est de l’or dont les sources ne tarissent jamais. Juste pour vous dire que le Mali, avec son tourisme, est assis sur une mine d’or” a conclu M. Rifai.

De son côté, la ministre de l’Artisanat et du tourisme, Mme Nina Walett Intalou a remercié le secrétaire général de l’Omt d’avoir répondu à l’invitation du Mali. Elle a surtout rappelé les difficultés que traverse le secteur et a fait le tour des différentes initiatives prises par le Gouvernement pour relancer le tourisme malien. La Ministre a fondé beaucoup d’espoir sur cette visite qui va sans nul doute donner un coup de pouce à cette activité. K.THERA

Source : aBamako

aBamako