Pour sa partialité dans la gestion de la crise du Nord : La Plateforme met en cause la force française Barkhane !

46

Déconcertée par la prise de position osée et flagrante de la force française Barkhane en faveur des ex-rebelles de la CMA, la Plateforme des Mouvements Républicains du 14 juin d’Alger sort de sa réserve, et charge cette force déployée au Mali pour la lutte anti-terroriste. Cette force semble se trouver « un autre job », en lieu et place de sa mission régalienne première. Voici libellé le communiqué de la Plateforme.

« La plateforme des mouvements Républicains du 14 juin d’Alger tient à informer le peuple Malien, le gouvernement de la République du Mali et la méditation internationale des faits graves en cours en ce moment au nord du Mali, plus précisément dans le secteur de Tabankorte, lieu de cantonnement de ces combattants

En effet ce 13 août 2017 dans les environs de 17h un convoi militaire de la force française Barkhane quittant Gao s’est installé entre nos positions. Aussitôt, un entretien s’est engagé au cours duquel la Force Barkhane a informé les combattants de la plateforme de sa volonté de procéder manu militari à leurs désarmements.

Les combattants de la plateforme ayant résisté à la tentative de désarmement, la force Barkhane fit immédiatement appel à sa force aérienne qui ne tarda pas à intervenir en ouvrant le feu sur les positions de la plateforme en même temps que sa force terrestre.

Il est à signaler que ces tentatives de désarmement forcées de Barkhane sont contraires au principe de traitement égalitaire des parties signataires que prône l’accord pour la paix et à l’article 54 dudit accord

La plateforme soucieuse de la bonne mise en œuvre de l’accord pour la paix appelle le peuple Malien, le gouvernement du Mali, la société civile, les associations des femmes et des jeunes, les associations des cultes religieux, la commission des bons offices et la méditation internationale à intervenir sans délai pour empêcher le désarmement et l’affaiblissement de la plateforme hors du processus de DDR, frein à l’accord pour la paix.

Vive le peuple Malien »

Le porte-parole

Me Harouna Toureh

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here