Journée africaine de la décentralisation et du développement local : 11 465 projets d’infrastructures et d’équipements collectifs réalisés par les collectivités territoriales de 2013 à 2017 pour un coût financier de 66 milliards de FCFA

43

A l'instar de la communauté africaine, le Mali a célébré le 10 août dernier la journée africaine de la décentralisation et du développement local, placée sous le thème: «Égalité des chances, autonomisation socio-économique et participation des jeunes à la gouvernance locale et au développement local en Afrique ».
Office central de lutte contre l'enrichissement illicite: COMMENT REMPLIR SA DÉCLARATION DE BIENS ?
Office central de lutte contre l'enrichissement illicite: COMMENT REMPLIR SA DÉCLARATION DE BIENS ?
Pour cette édition dédiée à la jeunesse, le centre de formation des collectivités territoriales a servi de cadre à la célébration de la journée organisée par le département de la décentralisation et de fiscalité locale, en partenariat avec celui de la jeunesse et de la construction citoyenne et la coopération Allemande. C'était sous le haut parrainage d’Alhassane Ag Moussa, ministre de la décentralisation et de fiscalité locale, en présence du maire de Kati, Yoro Ouelegume, du représentant des partenaires techniques et financiers et du président de l'association des municipalités du Mali Boubacar Bah.
Pour le représentant des partenaires techniques et financiers, Jan MEISE beaucoup des États africains font face à des défis communs qu'ensemble il est possible de les relever. Pour l'atteinte de cet objectif, il a proposé l'harmonisation des approches qui facilitera l'appui des partenaires pour la réalisation de la décentralisation en marche.
Pour le ministre de la décentralisation et de fiscalité locale, la célébration de la journée africaine décentralisation et du développement local est un engagement des États membres de l'union africaine en faveur de la promotion des valeurs et principes de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local en Afrique comme préalable à l'amélioration des conditions de vie des peuples du continent.
Cette journée que notre pays célèbre pour la deuxième fois après l'édition de 2016, selon le ministre, fait largement écho à la journée nationale des communes instituée au Mali depuis 2001 et qui offre aux acteurs intervenants dans le processus non seulement de faire le bilan des actions réalisées en matière de décentralisation et du développement local mais aussi d'instaurer un cadre de réflexion sur la problématique de la mise en œuvre de ces politiques.
Il rappelé que la mise en œuvre de la décentralisation au Mali a permis d'atteindre des résultats encourageants. A titre illustratif sur la période allant 2013 à 2017, il a déclaré que les investissements réalisés par les collectivités s'élève à 11465 projets d'infrastructures et d'équipements collectifs pour un coût global de l'ordre de 66 milliards de FCFA.
Selon lui, en dépit des progrès réalisés, l'arbre ne doit pas cacher la forêt, des difficultés existes notamment: « la faiblesse des ressources propres des collectivités territoriales, l'insuffisance de la recevabilité des élus par rapport aux populations ainsi qu'à des dysfonctionnements perceptibles ça et là dans l'exercice de la maîtrise d'ouvrage du développement local et régional entre autres ». Il a profité de l'occasion pour rassurer les partenaires et les collectivités territoriales que son département s'attelle à apporter des réponses idoines aux défis émergent de la forme.
En marge de la journée, deux panels ont été organisés sous les thèmes: « la participation de la jeunesse africaine à la gouvernance locale » et « l'économie numérique, moteur du progrès socio-économique des jeunes en Afrique ».
A titre de rappel la journée africaine décentralisation et du développement local à été initié par les chefs d'États du continent en juin 2014 à Malabo la capitale de Guinée équatoriale.
Mamadou Nimaga

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here