Burkina : trois militaires tués à Touronata, près de la frontière malienne

67

L’armée burkinabè a annoncé jeudi dans un communiqué avoir perdu trois soldats. Leur véhicule, qui faisait partie d’un convoi logistique, a sauté sur un engin explosif dans le nord du pays, non loin de la frontière avec le Mali.

Un véhicule de l’armée burkinabè a sauté jeudi sur un engin explosif à Touronata, localité située à 18 km de Djibo, dans la province du Soum. Le bilan communiqué par l’armée fait état de trois militaires tués sur le coup, dont une femme, et de deux blessés graves.

« Le jeudi 17 août 2017, dans le cadre de leurs actions quotidiennes de sécurisation dans la zone nord du pays, un véhicule de patrouille du convoi militaire du détachement de Djibo a été victime d’un engin explosif improvisé. Cette explosion a causé la mort de trois soldats et blessé deux gravement », explique l’armée dans son communiqué.
Attaque inédite au Burkina

C’est la première fois que l’armée burkinabè se trouve confrontée à ce type d’attaque, couramment utilisé par les groupes jihadistes qui sévissent dans le nord du Mali. Cet événement tragique intervient aussi quelques jours après l’attentat contre le café Aziz Istanbul qui a fait 18 morts à Ouagadougou dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 août.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here