3ème Réunion de la commission tripartie Mali-Mauritanie-HCR: Le retour volontaire des réfugiés au menu des débats

78

Le Grand hôtel de Bamako a servi de cadre, ce 21 juillet dernier, à la 3ème réunion de la commission tripartie Mali-Mauritanie-HCR. La cérémonie d’ouverture a eu lieu en présence des cadres des services rattachés du ministère malien de la solidarité et l’action humanitaire et les représentants des autorités mauritaniennes impliquées dans la gestion de la crise malienne. L’objectif était préconiser les voies et moyens pour arrêter et soutenir le retour volontaire et effectif des refugiés à leur provenance. Cette réunion, 3ème du genre était présidée par le secrétaire général du département de la solidarité et de l’action humanitaire, Samba Ahmadou Bah.
Office central de lutte contre l'enrichissement illicite: COMMENT REMPLIR SA DÉCLARATION DE BIENS ?

A l’ouverture de la réunion, la représentante du HCR Angèle Djohosson a remercié les acteurs impliqués dans l’accompagnement des réfugiés maliens en Mauritanie. Pour elle, cette réunion se tient conforment à l’accord tripartite pour le rapatriement des réfugiés maliens vivant sur le sol mauritanien. Cet accord a été signé à Nouakchott en juin 2016 entre le Mali et la Mauritanie, a-t-elle déclaré avant de laisser entendre que cette réunion intervient après celle organisée à Bamako à la date du 30 Septembre 2016 pour la mise en place de la commission tripartite.
Selon les explications de la représentante du HCR, la commission tripartite est un groupe de travail technique ainsi que le règlement intérieur des travaux de la gestion des réfugiés maliens vivant en Mauritanie. Pour elle, les travaux au cours de ces réunions permettront sans doute de faire régulièrement le suivi et évaluation de la session du groupement siégé à la date le 28 Février 217 à Nouakchott. Elle a mis à profit de cette occasion pour saluer et reconnaitre l’hospitalité que la république islamique mauritanienne ait accordé aux réfugiés maliens.
A l’en croire, le gouvernement malien a un engagement et une politique sans faille dans la gestion des réfugiés sur le territoire mauritanien, a-t-elle constaté. Selon la représentante du HCR, cette commission tripartite constitue une politique compétente dans l’acheminement des réfugiés dans leurs pays d’origine. Elle dira que le rapatriement volontaire des réfugiés maliens permettra de faciliter la pérennisation de la consolidation de la paix et que ces travaux commenceront dans un bref délai.
Le secrétaire du ministère de la solidarité et de l’action humanitaire, Samba Ahmadou Bah, et le représentant également du directeur de l’administration et de la décentralisation de la république islamique mauritanienne Mahamadou Ould Meymou, ont tous de leur part félicité la gestion humanitaire rendue aux refugiés maliens vivant en terre Mauritanienne. Pour eux, cette réunion tripartite au 3ème numéro permettra aux 2 pays et leurs partenaires de décider ensemble le retour effectif des réfugiés dans leur provenance respective au Mali. Selon eux, chaque pays s’inscrit déjà en droite ligne de la recherche des mesures d’accompagnement au rapatriement volontaire des réfugiés au Mali. Ils précisent que ces mesures passent par la construction d’une vie meilleure des réfugiés longtemps perdus. Pour les deux représentants (malien et mauritanien), affirment-ils les 60 094 rapatriés bénéficieront les prestations prescrites dans le cadre de la gestion des affaires des réfugiés. En termes de leur intervention chacun d’eux ont individuellement remercié l’organisation le HCR à travers ses œuvres apportées aux réfugiés dans le cadre de son programme d’intervention humanitaire dans le monde entier. Ils ont rassuré que le rapatriement volontaire des réfugiés a été opté pour la réinstallation de nos compatriotes vivant en Mauritanie.
H D

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here