Accès à l’accréditation au fonds vert: L’ANICT fixe le cap pour fin mars 2018 !

65

Le ministre en charge de la Décentralisation et de la Fiscalité Locale, Alhassane Ag Hamed à la tête d’une délégation composée des membres de son cabinet, s’est rendu, le jeudi 17 août dernier, à l’Agence Nationale d’Investissements des Collectivités Territoriales (ANICT). Après un échange franc et productif avec les cadres de l’ANICT dont son directeur général, Modibo Cissé, le ministre s’est dit satisfait de la volonté de cette structure à mettre tout en œuvre pour accéder à son accréditation au fonds vert avant fin mars 2018.

A leur arrivée le ministre de la Décentralisation et de la Fiscalité Locale, Alhassane Ag Hamed et sa délégation ont été accueillis avec joie, par le directeur général de l’ANICT, Modibo Cissé et ses collaborateurs. La délégation ministérielle a visité les locaux de l’ANICT : le bureau du DG, les divisions « comptabilité », la salle informatique, la section « archives et documentation » entre autres. Une visite guidée qui a permis au ministre Alhassane Ag Hamed et sa délégation de s’imprégner des conditions de travail du personnel de l’ANICT. Les deux parties ont ensuite échangé sur les difficultés de l’ANICT ainsi que son accréditation au fonds vert.

Prenant la parole en guise d’introduction, le ministre Alhassane Ag Mohamed, indiquera aux cadres de l’ANICT que cette visite s’inscrit dans le cadre d’une série de rencontres qu’il a initiée avec les travailleurs de l’ensemble des structures relevant de son département. Selon lui, la finalité recherchée est de diagnostiquer les difficultés de ces structures afin d’y remédier.
Il a dans la même dynamique précisé, que les difficultés ainsi recensées permettront à son département d’améliorer son plan de mobilisation des recettes fiscales des collectivités.
A sa suite le Dg de l’ANICT Modibo Cissé a salué l’initiative du ministre Alhassane Ag Hamed et l’a invité à sa pérennisation pour une meilleure prise en compte des préoccupations des structures relevant de son département. Comme difficultés, le DG Modibo Cissé, a souligné entre autres : le dilemme du processus de restructuration entamé, la faiblesse des fonds mobilisés, la vétusté du parc informatique et des mobiliers.
L’accès de l’ANICT à l’accréditation au fonds vert !

Chargée d’accompagner l’ANICT dans sa mission de développement des collectivités, Zenebou Aw, conseillère changement climatique auprès de la structure, dans son intervention abordera la question d’accréditation de l’ANICT au fonds vert. Selon elle, pour avoir accès à cette accréditation l’ANICT doit d’abord remplir un certain nombre de procédures et de politique conformément aux critères du fonds vert. A ses dires pour accélérer ce processus d’accréditation, l’ANICT doit se pencher un peu plus dans ses actions sur la question environnementale, qui jusqu’à preuve de contraire dit-elle, demeure moins importante dans ses priorités.
Cependant selon elle, une chose est pour l’ANICT d’accéder à cette accréditation, mais une autre est d’élaborer des programmes de projet bancable auprès du fonds vert. Mais, regrette-t-elle, l’ANICT traine un peu les pas dans la préparation de l’après acquisition de l’accréditation à travers l’élaboration de projet. A cet effet le DG Modibo Cissé l’a rassuré que l’ANCIT a toujours eu un regard fort sur les opportunités de l’accréditation au fonds vert. C’est d’ailleurs pourquoi, dit-il, l’ANICT a fait appel à un expert provenant de Dakar afin que ce dernier puisse échanger avec ses cadres pour concrétiser de cette volonté.

Sur le sujet, le ministre Alhassane Ag Hamed a suggéré à l’ANICT de mettre en œuvre un plan d’action lui permettant d’accéder à son accréditation au fonds vert d’ici fin mars 2018. Et il a donné l’assurance que son cabinet mettra tout en œuvre pour accompagner l’ANICT.
Par Moïse Keïta

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here