Sursis à la révision constitutionnelle : Les “drogués” des réseaux sociaux réagissent

18

Adulé ou détesté sur les réseaux sociaux, le président de la République y est omniprésent à son corps défendant. Les “drogués” réagissent diversement au sursis au projet de référendum constitutionnel du chef de l’Etat.

Bakary Doumbia : “Merci à la société civile et à la plate forme An Tè A Banna, que la paix règne dans notre Maliba”.

Koumou Dembélé : “L’adresse du président IBK est salutaire. Il est sorti du prisme guerrier comme dira le Pr. Adame Ba Konaré. C’est le Mali qui gagne et si chacun de nous mettait son ego de côté et penser à l’intérêt supérieur de la nation nous n’allions pas assister à un tel scénario. A présent, Excellence vous devriez chasser tous ces ministres incompétents, insouciants, arrivistes. Excellence, vous êtes au-dessus de tout ça n’acceptez plus les dérives causées par certains de vos proches”.

Brahima Ombotimbé : “Merci IBK pour ta franche collaboration et considération aux aspirations du peuple malien”.

Bakary Sidibé : “Vive la jeunesse, vive la démocratie, vive le Mali. Nous préférons la liberté dans la pauvreté à la richesse dans l’esclavage. Vive le Mali”.

Bantiou Sow : “Que de sous de lapidés par votre entêtement ! Merci jeunes du Mali !”

Mamadou Kanté : “Merci M. le président pour cette décision sage et réfléchie pour que nous puissions nous tourner vers d’autres objectifs prioritaires ; à savoir : la paix sur toute l’étendue du territoire national, le développement économique et social, la lutte contre la pauvreté. Ce serait le Mali qui gagne”.

Dogolou Dolo : “Un peuple objectif peut tout obtenir. La démocratie c’est la dictature du peuple. Et que cela soit bien compris par la classe politique”.

Traore Sidiki : “Merci M. le président votre problème n’est qu’une seule chose votre environnement. Vous êtes entouré des individus qui ne vous aiment pas du tout. Ils veulent seulement que vous tombiez pour qu’ils en profitent. Merci encore il faut trier entourage”.

Dramane Karembé : “Les gens cherchent leur doctorat pour construire leur pays, mais les Maliens cherchent leur doctorat pour détruire leur pays au lieu de trouver des solutions pour la paix et contre la pauvreté…”

Seydou Sy : “En tout cas, c’est son tempérament que je salue, et le refus de se faire piéger, certains n’attendaient seulement qu’il déploie les forces de l’ordre pour mater les gens, c’est là qu’il est en train de prouver sa grandeur”.

Kass Ag : “La parole ne suffit pas…?”

Minkeila Maïga : “Merci M. le président pour cette clairvoyance. Depuis 2002 vous avez toujours mis le Mali au-dessus de vos intérêts personnels, votre seul souci c’est le Mali”.

Mohamed Ibn Souleymane : “Le pouvoir est comme une source limpide. On le regarde, on l’admire, mais au fond de cette source le sable n’est toujours pas clair, il est souvent mêlé à la boue”.

Bavieux Macalou : “Tout ça, c’est pour sauver son pouvoir et non pour le Mali. IBK n’a jamais aimé un pauvre depuis qu’il était Premier ministre. Le président Alpha l’a dit, IBK, c’est un bon Premier ministre et non un bon président vraiment nous les pauvres nous n’avons pas besoin de son pouvoir, mais nous voulons une diminution du prix des produits de première nécessité. Aucun changement n’a été constaté à ce niveau. Il n’est pas trop tard M. le président. Sinon vous êtes en train de faire un peu votre mieux”.

Nabiou Issoufou Touré : “Non, il a eu peur donc il préserve son fauteuil”.

Raymond Dembélé : “Face à la détermination de la société civile et de la jeunesse malienne éveillée, IBK recule. Merci à la génération consciente”.

Aliou Maïga : “Nous prenons acte, merci pour votre sens élevé du devoir. Vous avez pris cette décision pour le seul intérêt de ce pays et non pour satisfaire des politiques qui ne cherchent qu’à créer la zizanie pour se faire des situations favorables”.

Souleymane Sanogo : “Comme dit Tiken Jah, on doit se lever pour changer tout ça, je ne vais pas dire que IBK n’aime pas son pays ou quoi que ce soit ! Je pense qu’on sait qui est IBK. Ça fait combien de temps qu’il est au pouvoir ! Non je veux dire qu’il doit connaître le Mali plus que nous tous, ça fait 20 ans qu’il est là, depuis le temps d’Alpha jusqu’à ATT vrai ou faux ? Mais tout ça semble appartenir au passé ! Maintenant mon souci est que c’est qui le prochain président du Mali, pour qui dois-je voter en 2018 ? Ras Bath”.

Rassemblées par O. D.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here