Les Kayesiens doutent de la qualité d’eau distribuée : Et si la SOMAGEP intoxiquait les populations de Kayes ?

59
Depuis quelques temps les populations de la ville de Kayes émettent beaucoup de réserve sur l’eau qui coule dans les robinets. Si l’eau est incolore et inodore, celle qui coule dans les robinets de Kayes est jaunâtre. Que se passe t-il ? L’eau distribuée par la société de distribution est- elle potable ? répond-elle aux conditions d’hygiène? Les nombreux cas de maux de ventre, de diarrhée et vomissements en ce moment à Kayes proviennent –ils de l’eau distribuée ? La santé des populations est –elle menacée ? Telles sont, les nombreuses questions qui taraudent à l’esprit des populations depuis un moment à Kayes et qui ne savent pas comment et ou s’orienter. Le sujet brulant sur toutes les lèvres et faisant beaucoup de débats dans les familles, entre les amis et dans les grins est la situation d’eau qui préoccupe et trouble la quiétude des populations. En effet depuis le début de l’hivernage, l’eau qui coule des robinets a une couleur jaunâtre. « Sa consommation pose-elle problème ?» Cette question reste sans réponse pour le moment malgré certaines démarches entreprises. Pourquoi ce silence de la part des responsables régionaux qui sont en charge la distribution d’eau potable aux populations et qui ne savent plus quoi faire, créant du coup la psychose et l’inquiétude. Les populations pointent du doigt la seule et unique société en charge de leur fournir une eau de qualité être responsable de nombreux cas de maladies comme les maux de ventre, diarrhée et vomissements qui battent le pavé en ce moment dans la cité des rails. Mme Niang Djoulé Sy « L’eau qui sort du robinet n’est pas du tout de la bonne qualité, elle provoque les maux de ventre et autres maladies chez certaines personnes tout simplement parce qu’elle n’est pas bien traitée et même peut-être pas potable. Nous ne sommes pas habitués à cette eau qui sort maintenant du robinet actuellement et donc cela nous rend malade ». Zoumana Bouaré enfonce le clou « Souvent j’entends dire que c’est parce que nous sommes en hivernage, je ne cautionne pas cette affirmation qui est gratuite puisque le problème survient quelques fois pendant d’autres périodes de l’année. C’est de l’argent que nous payons à la Somagep, qu’elle prenne ses responsabilités pour fournir de l’eau potable à la population. Il ne se passe pas une journée sans que les gens ne tombent malades. Avant sa privatisation c’était comme ça, en tant que société privée qu’elle tienne compte de la santé de ces abonnés. » Dans les centres de santé, le constat est réel, beaucoup de malades arrivent ces dernières semaines et présentent beaucoup les cas de maux de ventre, diarrhée et vomissements. « Il faut vraiment que l’eau de boisson soit potable et respecter les conditions hygiéniques » lance le directeur technique du Centre de Santé Communautaire de Khasso Dr SIMPARA qui ne confirme pas que l’eau de robinet est la cause des différentes maladies. La direction régionale de l’hydraulique de Kayes reconnait le changement de coloration de l’eau qui coule des robinets mais dément toute fois que cette eau soit source de maladie. Problème ou pas, certains Kayesiens ne boivent plus l’eau de robinet depuis un bon bout de temps. « Depuis que j’ai vu la façon dont cette eau, j’ai cessé de la boire. J’achète de l’eau minérale » dixit un riverain. Et comment font alors les moins nantis à Kayes ? Si l’eau distribuée par la SOMAGEP est bien traitée et ne présente pas de danger comme l’affirme la direction régionale de l’hydraulique de Kayes, les consommateurs pointent du doigt la SOMAGEP et doutent de la qualité d’eau fournie par la dite société, de quoi peut-il bien s’agir pour que tant de personnes se retrouvent du jour au lendemain avec les maux de ventre, diarrhée et vomissements alors que pour l’instant aucune épidémie n’est signalée dans la ville ? Michel Yao Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here