CREDOS : Des résultats forts encourageants

1
La 16ème session du conseil d'administration du Centre de Recherche d’Études et de Documentation pour la Survie de l'enfant (CREDOS), s'est tenue le jeudi 31 août 2017, à son siège. Présidée par le représentant du ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, M. Salif Samaké en présence du Directeur Général (DG) de la structure, professeur Hamadoun Sangho et de l’ensemble des administrateurs, cette session était consacrée à l’évaluation à mi-parcours des activités 2017. Elle a été l'occasion d'apprécier les avancées obtenues dans la réalisation des activités planifiées au cours de cette session à mi-parcours. Il ressort qu’au cours du premier semestre 2017, le Centre a enregistré des acquis forts encourageants dans différentes activités. Il s'agit, des activités du cycle 2 de la Plateforme Nationale d'Evaluation (NEP) pour la période de 2016-2017 ; de l'étude sur les déterminants psychosociaux de la vaccination contre la poliomyélite auprès des parents et enfants dans le district sanitaire de Kati : cas des aires de santé de Kabalabougou et Sangarebougou ; de la recherche formative sur la prise en charge de la drépanocytose dans le district sanitaire de Sélingué ; de l'étude sur l'utilisation de la téléphonie mobile pour accroitre la participation des collectivités à l'accès aux soins appropriés ; la mise en œuvre de l'étude sur l'évaluation de la qualité de la prise en charge des grossesses à risque en commune I du district de Bamako. Selon son DG, en termes de valorisation des résultats de recherches, le Centre a à son actif 2 articles publiés. Concernant le budget, sur une prévision annuelle de 575 358 000 de francs CFA, le CREDOS a pu mobiliser au courant ce premier trimestre, la somme de 351 373 222 F CFA ; soit un taux de 61,04%. Quant au budget mobilisé, il a été exécuté à hauteur de 72,11% soit 253 409 414 F CFA, avec un taux de justification de 97,03%. Cependant, le Centre fait face à des défis. Il s’agit, entre autres, du bitumage de la voie d'accès au centre et la réalisation d'études et recherches en rapport avec la survie et le bien- être de l'enfant ; le renforcement de la collaboration avec les autres structures de recherche et les partenaires; la dotation du centre en matériel informatique, bureautique et roulant a dit Pr Hamadoun Sangho. Pour sa part, le représentant du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique a salué les résultats atteints par le Centre. A l’en croire, le Centre a enregistré des résultats encourageants dans le domaine de la recherche, comme en témoignent les différentes publications et communications dans des revues importantes. Il a ajouté que le CREDOS demeure un exemple en matière de recherche au regard du partenariat fécond qu’il entretient avec les différentes institutions nationales et internationales des recherche. En ce qui concerne les préoccupations du CREDOS, le conseiller technique du ministère a rassuré que le département en fait une priorité. Il a cependant souligné qu’une synergie d’actions avec les partenaires est nécessaire. DK Source : aBamako aBamako